La semaine

Des éléphants piétinent à mort un braconnier présumé dans un parc national sud-africain

Les gardes forestiers du parc national Kruger en Afrique du Sud ont découvert samedi le corps « gravement piétiné » d’un braconnier présumé qui n’a pas pu échapper à un troupeau d’éléphants. Kruger est l’une des plus grandes réserves de gibier d’Afrique du Sud, abritant des éléphants, des rhinocéros, des lions, des léopards et des buffles. Samedi, les gardes du parc ont repéré trois braconniers présumés et ont pu en capturer un. Il a dit aux rangers qu’un de ses compagnons était tombé sur un troupeau d’éléphants, et il n’était pas sûr que l’homme s’en soit sorti vivant. Plus tard, le corps blessé de l’homme a été retrouvé. Les Rangers tentent toujours de trouver un troisième suspect qui a été blessé à l’œil alors qu’il était poursuivi. Les trois hommes sont soupçonnés d’avoir tenté de braconner des rhinocéros, ont indiqué des responsables, et au cours de leur enquête, les rangers ont découvert une hache et un fusil. « La campagne contre le braconnage est de notre responsabilité à tous », a déclaré Gareth Coleman, directeur général du parc national Kruger, dans un communiqué. « Elle menace de nombreux moyens de subsistance, détruit des familles et prend des ressources indispensables pour lutter contre la criminalité, qui pourraient être utilisées pour créer des emplois et le développement. » La nouvelle émission de HBO que vous ne pourrez pas arrêter de regarder le procès Chauvin «  très improbable  » se termine par un acquittement «  total  », un analyste juridique prédit 7 caricatures sur le retrait de Biden en Afghanistan

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *