Réaliser ses semis dans des pots en rouleaux de papier toilette ? Une idée moins saugrenue qu’on ne le croit ! Cette astuce de jardinage permet en effet de placer ensuite les jeunes pousses directement en terre, en sautant l’étape délicate du repiquage.



Des pots pour semis réalisés avec des rouleaux de papier toilette.


© Jardiland
Des pots pour semis réalisés avec des rouleaux de papier toilette.


Le rouleau de papier toilette, un objet qui n’a, a priori, rien à voir avec le jardinage. Pourtant, le carton 100 % biodégradable qui le constitue est un alliée de taille pour réaliser des semis. En effet, une fois les jeunes pousses sorties de terre, il n’est plus nécessaire de toucher à leurs racines pour les repiquer (geste qui peut fortement les fragiliser). Il suffit d’insérer directement les petits pots en rouleau de papier toilette en pleine terre (ou dans un pot plus grand), sans les déplanter au préalable, puis d’attendre que la nature fasse son œuvre. Sur le blog Depuismonhamac, Jardiland partage un tuto facile pour accompagner les jardiniers en herbe dans la réalisation de leurs semis.

Le matériel

  • une paire de ciseaux
  • des rouleaux de papier toilette
  • du terreau spécial semis
  • une cuillère
  • une soucoupe ou un bac
  • un brumisateur
  • des graines (fleurs, plantes aromatiques ou plantes potagères)

A découvrir également : Plantes aromatiques : voici comment les cultiver chez soi dans des boites de conserve

Comment faire des semis dans des rouleaux de papier toilette

Etape 1 : la mise en forme des rouleaux de papier toilette



Des rouleaux de toilette pour faire des semis.


© Fournis par Version Femina
Des rouleaux de toilette pour faire des semis.

  1. Découper avec des ciseaux 4 encoches à la même distance les unes des autres. Pour plus de facilité, procéder en aplatissant le rouleau : couper le long des pliures, puis au milieu en s’assurant que les encoches sont bien les unes en face des autres. Couper au moins jusqu’au tiers de la hauteur du rouleau.
  2. Marquer les plis sur le rouleau au niveau des 4 encoches.
  3. Rabattre les encoches et les faire s’emboiter afin d’obtenir un fond bien fermé.

Galerie: Ménage de printemps : astuces et recettes naturelles pour une maison vraiment propre (Femme Actuelle)

Le bicarbonate de soude pour remplacer l'eau de Javel

Etape 2 : le remplissage des pots



Des pots remplis de terreau en rouleau de papier toilette.


© Fournis par Version Femina
Des pots remplis de terreau en rouleau de papier toilette.

  1. Remplir les pots de terreau spécial semis ou de terreau universel avec une cuillère.
  2. Tasser le terreau au fur et à mesure du remplissage avec le dos de la cuillère.
  3. Ne pas remplir jusqu’en haut, mais laisser quelques centimètres de vide, qui seront bien pratiques lors de l’arrosage des pots.
  4. En option : indiquer ce qui est semé sur chaque rouleau avec un feutre qui ne craint pas l’eau.

Etape 3 : le semis

  1. Placer tous les petits pots dans le bac ou la soucoupe.
  2. Humidifier le terreau en pulvérisant généreusement (mais sans excès) de l’eau (de pluie de préférence). La terre va se tasser et s’humidifier : elle est prête à recevoir les graines !
  3. A l’aide d’un cure dent, formez un trou au centre du terreau. Y déposer délicatement la ou les graines (une seule si c’est une grosse graine type courgette ou courge, 2 à 3 si ce sont de petites graines type tomate, poivron ou aubergine).
  4. Recouvrir les graines avec un peu de terreau et réhumidifier en pulvérisant à nouveau un peu d’eau.

Etape 4 : entretenir les semis



Des semis de plante dans des rouleaux de papier toilette.


© Fournis par Version Femina
Des semis de plante dans des rouleaux de papier toilette.

  1. Disposer le bac contenant tous les pots dans un endroit lumineux, à température ambiante et humidifier les semis chaque jour avec un brumisateur.
  2. Au bout de quelques jours, de jeunes pousses vont pointer hors de terre. Dans quelques semaines, quand les plantes seront bien grandes, les pots pourront être plantés directement en terre (ou dans des jardinières ou des pots plus grands) pour que les végétaux puissent poursuivre leur croissance sans toucher aux racines. Succès garanti !

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *