«Sex and the City» a terminé sa sixième et dernière saison il y a 16 ans, mais les fans n’ont toujours pas oublié les tenues les plus mémorables de la série – du tutu qui est éclaboussé dans le générique d’ouverture à la culotte nude ornée de bijoux, au soutien-gorge noir et manteau bleu royal que Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker) portait pour sa chute désastreuse sur la piste à la Fashion Week de New York. (« Oh mon dieu, elle est la fashion road kill. »)

Tout cela grâce à Patricia Field, la légendaire costumière de la série.

Et voici le scoop sur ce tutu: contrairement à de nombreuses pièces portées par Parker dans la série, cette jupe en tulle n’était pas un créateur.

Field a déclaré dans une interview pour les archives de la télévision américaine: «J’étais dans une salle d’exposition et il y avait un seau sur le sol avec (des trucs pour) 5 $ chacun, je ne me souviens pas. Je retire cette jupe en tulle et, genre, je ne sais pas, prenons ça, on verra. Je l’ai montré à Sarah Jessica, elle a adoré.

Mais le créateur de la série, Darren Star, n’était pas un fan. «Nous avons dû convaincre Darren. Il ne l’a pas compris. Je ne lui en veux pas, ce n’est pas son truc. Nous arrivions à lui avec quelque chose d’étrange dans son esprit et nous devions essayer de le convaincre. Sarah Jessica a lancé une campagne tous azimuts pour cela. Cela a aidé.

Star et Field se réuniraient pour les films «Sex and the City» et sa série télévisée «Younger» de 2015. Et quand il était prêt à travailler sur sa dernière émission, «Emily in Paris», aujourd’hui sur Netflix, il savait qu’il voulait que Field en fasse à nouveau partie. «Je savais qu’elle éliminerait ça du parc», a déclaré Star.

«Tu veux aller à Paris?»

Patricia Field (à droite) avec Lily Collins

Field, qui a également travaillé sur «The Devil Wears Prada» et «Ugly Betty», a sauté sur l’occasion. «Darren est mon héros dans le monde du cinéma et de la télévision. Je ne refuse jamais Darren – jamais. Pour «Emily in Paris», il m’a appelé et m’a dit: «Tu veux aller à Paris?» J’ai dit: «Absolument.» »

Field, qui est conseillère en costumes pour «Emily à Paris», a trouvé Marylin Fitoussi, une créatrice de costumes française, et l’a ajoutée à l’équipe.

Dans l’émission, Lily Collins incarne Emily Cooper, une responsable marketing de Chicago qui finit par travailler à Paris. Collins, qui est également producteur de la série, a déclaré: «J’étais particulièrement ravi de collaborer avec Patricia Field et Marilyn Fitoussi dans la conservation du look d’Emily depuis les chaussures!»

Collins a rappelé avoir rencontré Field pour la première fois. « C’était un coup de foudre. Elle est juste cette boule d’énergie. Elle m’a dit: «Si tu n’aimes pas quelque chose, dis-le-moi, car nous ne le regarderons plus jamais.» Je me suis tout de suite senti très à l’aise avec elle. « 

Naturellement, Paris a influencé la mode du défilé, de la même manière que New York a inspiré les vêtements de «Sex and the City».

Field a déclaré: «J’adore New York, je suis un New Yorkais, né et élevé. Mais Paris, c’est Paris. . . Paris est un rêve de mode, et je pense que les femmes qui aiment la mode peuvent le ressentir en ville. Je me suis beaucoup inspiré du film de 1951 «Un Américain à Paris». La mode, les femmes, l’amour de la ville, la positivité de l’époque. »

Comme Carrie, Emily Cooper n’a pas peur d’expérimenter la mode. Elle porte des chapeaux, des couleurs vives, des motifs audacieux et elle parcourt Paris en talons.

Costume à carreaux de Veronica Beard, débardeur et sac à main Chanel

Inspiration et électricité

Fitoussi a décrit le travail avec Collins comme «un pur bonheur». «Elle a une bonne connaissance de la mode, et c’est pourquoi elle a compris chaque choix que j’ai fait. J’ai expliqué que je voulais éviter la mode rapide et utiliser des vêtements d’occasion et une mode écoresponsable, et elle m’a beaucoup soutenue.

Collins a déclaré: «Patricia a fait beaucoup de shopping à Paris et m’envoyait des photos et je donnerais des commentaires. Elle et Marylin étaient des collaborateurs incroyables. Ils ont trouvé des pièces vintage incroyables en parcourant la ville et tous les marchés, tout en demandant aux designers de créer des pièces inspirées d’Emily. J’ai même pu porter quelques pièces du propre placard de Patricia. Ils n’ont pas eu peur de mélanger et assortir les couleurs, les motifs, les formes et les textures, ce que j’ai vraiment apprécié. Nous avons plus que jamais besoin de cette inspiration et de cette électricité. »

Parce que Field pense que Collins ressemble à Audrey Hepburn, dans le sixième épisode de la série, elle a fait porter à l’actrice une tenue inspirée du film «Funny Face». «Elle a également la même attitude positive et innocente. Quand j’ai vu Lily dans ce costume, je me suis dit: « Audrey Hepburn est là. » « 

Chic à la française

La tenue inspirée d’Audrey Hepburn. Robe Christian Siriano, gants Agnelle, chaussures Cosmoparis, bijoux de tête La Compagnie du Costume et fourrure vintage et sac à main

Ce n’est pas seulement Collins qui a pu profiter de la magie de Field et Fitoussi. Les autres membres de la distribution l’ont fait aussi. Ils ont habillé la fabuleuse actrice française Philippine Leroy Beaulieu, qui joue Sylvie Grateau. Field a déclaré: «Pour moi, elle était la quintessence du chic français. Ses couleurs, ses silhouettes. Elle est le contrepoint visuel d’Emily. Je l’ai mise dans quelques pièces de Rick Owens et du designer japonais Yohji Yamamoto.

Pour Gabriel, joué par le bel acteur français Lucas Bravo, Field a déclaré: «Nous avons tout gardé sans effort et sexy, pour refléter son personnage. Il portait beaucoup ses propres chaussures Doc Martens, de sorte qu’elles paraissaient authentiques et usées.

Fitoussi a ajouté: «Il était très impliqué dans sa garde-robe et très facile à travailler. J’ai beaucoup utilisé AMI, une marque française perfectionnée pour ce beau mec facile à vivre.

Ils ont également habillé la star de Broadway Ashley Park, qui joue le nouvel ami d’Emily, Mindy. Fitoussi a déclaré: «Avec le style de Mindy, nous n’avions pas de limites et les accessoires les plus amusants. Darren a adoré le manteau en peau de serpent et les bottes hautes assorties.

Field a déclaré: « Vous n’avez pas besoin d’avoir des vêtements de créateurs pour mélanger les choses – bien que nous ayons un peu insisté sur l’élément de créatrice de cette émission, car elle est à Paris, après tout. »

La longue liste de marques et de designers présentés dans le salon comprend Moschino, Alaïa, Givenchy, Missoni, Alice + Olivia, Burberry, Dior, Versace, Diane Von Furstenberg, Cartier, Chanel, Jean Paul Gaultier, Stuart Weizmann et Vivienne Westwood.

Field a déclaré: «Je pense que ma signature dans la conception de costumes est mon optimisme – les couleurs, les tenues audacieuses et l’idée que les femmes partout dans le monde peuvent entrer dans leur placard et réinventer, remixer ce qui est suspendu d’une manière à laquelle elles n’avaient jamais pensé auparavant. . Pour moi, «normcore» est un mot maudit. Il s’agit d’apporter aux femmes l’individualisme et la confiance en elles. »

«Avec le travail de Patricia, il y a un peu de réalisme magique», a déclaré Star. « Elle élève tout d’une manière tellement amusante, c’est un si bonbon pour les yeux. »

Il y a de nombreuses raisons de regarder «Emily in Paris», et la mode en est certainement une.

Méfiez-vous aussi des petits hommages à Carrie, comme la jupe en tulle noir qu’Emily porte qui est un clin d’œil à la jupe en tulle que Carrie portait dans la finale de la série «Sex and the City» et les boucles d’oreilles «Emily» d’Emily, qui sont un hommage au célèbre collier «Carrie».

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *