Olanrewaju Lawal, Birnin Kebbi

Le sultan de Sokoto, Alhaji Saad Abubakar, a promis que le Conseil du sultanat de Sokoto maintiendrait la relation avec l’émirat d’Argungu de l’État de Kebbi – une relation datant de 1934 – en maintenant le festival de la pêche dans l’intérêt de l’unité interétatique.

Abubakar a fait cette remarque par l’intermédiaire d’un représentant mercredi au symposium Argungu International Fishing and Cultural Festival (AIFCF) 2020 et à la grande finale du concours de quiz et de rédaction d’écrits.

Le représentant du Sultan, Waziri Sokoto, le professeur Sambo Junaidu, a déclaré qu’un concours similaire avait eu lieu au Sultanat vers le dernier trimestre de 2019, organisé localement par le Kabawan Kanta Development Forum, un événement qui a été signalé au Sultan par Son Altesse Royale, le Emir d’Argungu, Alhaji Samaila Muhammad Mera, CON.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Suite à cela, le Sultan a salué l’effort de l’émirat d’Argungu et a suggéré que l’idée de l’événement soit soutenue dans l’intérêt de promouvoir l’unité interétatique, en particulier dans les États de Sokoto, Kebbi et Zamfara », a déclaré le professeur Junaidu.

« Je comprends que l’événement d’aujourd’hui est le point culminant de ces efforts et de cet échange d’idées entre l’émirat d’Argungu et le Conseil du Sultanat de Sokoto, ce qui est une idée très appréciée », a-t-il poursuivi.

«Je souhaite transmettre le plein soutien du Conseil du Sultanat à cet événement car il s’agit d’un partenariat qui nous rappellera l’histoire derrière le lancement du Festival de pêche d’Argungu depuis 1934. Cet événement historique a énormément contribué à cimenter les relations entre Sokoto et Kabi.

«Je comprends également qu’un certain nombre de sponsors, à savoir l’UNESCO, la Commission nationale des communications, le Conseil national des arts et de la culture, Peak Milk Plc, etc., ont parrainé ou proposé de parrainer les différents aspects de l’événement, tous destinés à promouvoir la connaissance. , l’éducation et l’unité dans nos trois États.

«J’ai été informé que toutes ces organisations et entreprises ont accepté de continuer à soutenir cet événement. Je tiens à déclarer ici que le Sultanat de Sokoto est également déterminé à faire en sorte que ce projet qui se trouve au fond de notre amitié et de notre fraternité soit maintenu en vie », a-t-il déclaré.

Le Waziri Sokoto a félicité le gouvernement de l’État de Kebbi ainsi que le Conseil de l’émirat d’Argungu pour leurs différents rôles dans la réussite de l’événement.

Le gouverneur de l’État de Kebbi, Abubakar Atiku Bagudu, représenté par son chef de cabinet, Alhaji Muhammed Suleiman Argungu, a félicité les organisateurs du concours et a noté que son administration continuerait de travailler dur pour promouvoir l’unité interétatique.

Plus tôt, Alhaji Muhammad Magawatta Aleiro, commissaire d’État de Kebbi à l’éducation de base et secondaire, a déclaré que le concours offrirait à divers élèves de différents États la possibilité d’interagir et d’échanger des idées et des connaissances.

Les étudiants qui ont participé au concours provenaient de Kebbi, Sokoto, Zamfara et d’autres États voisins.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *