FAITS MARQUANTS

  • 13 h 45: Série du week-end des Jays reportée

  • 13 h 15: Tous les élèves des écoles élémentaires de l’Ontario retournent à temps plein

  • 10 h 18: L’Ontario signale 89 nouveaux cas

Les dernières nouvelles sur les coronavirus du Canada et du monde entier jeudi. Ce fichier sera mis à jour tout au long de la journée. Liens Web vers des histoires plus longues si disponibles.

17 heures Les bureaux régionaux de la santé de l’Ontario signalent 41 189 cas confirmés ou probables de COVID-19, dont 2 809 décès, soit une augmentation de 102 nouvelles infections en 24 heures.

Dans toute la province, aucun bureau de santé n’a signalé plus de 20 nouvelles infections jeudi, la première fois que c’est le cas depuis le 23 mars, avant que la pandémie n’atteigne son premier pic en Ontario.

Même Windsor-Essex, qui restera seule à l’étape 2 de la réouverture après que Toronto et la région de Peel se joignent à l’étape 3 vendredi, a signalé un nombre de cas relativement faible de 10, jeudi.

Ailleurs, des pics de cas relativement importants ont été observés dans deux nouvelles régions: à Sudbury, qui a signalé 10 nouveaux cas; et dans la région du sud-ouest sur la rive nord du lac Érié, qui a signalé 14. Les deux totaux étaient bien au-dessus des moyennes récentes des régions.

Pendant ce temps, seulement trois autres cas mortels ont été signalés, tous à Toronto. La ville a également signalé 17 nouvelles infections.

Le décompte de Star comprend certains patients déclarés comme cas «probables» de COVID-19. Cela signifie qu’ils ont des symptômes et des contacts ou des antécédents de voyage qui indiquent qu’ils ont très probablement la maladie, mais qu’ils n’ont pas encore reçu de test de laboratoire positif.

La province met en garde que ses données distinctes, publiées quotidiennement à 10 h 30, peuvent être incomplètes ou obsolètes en raison de retards dans le système de déclaration. En cas de divergence, «les données communiquées par (les bureaux de santé) doivent être considérées comme les plus à jour».

15 h 40 Il y a 115 655 cas de COVID-19 au Canada, dont 8 924 décès, selon La Presse canadienne.

Cela se décompose comme suit (REMARQUE: The Star effectue son propre décompte pour l’Ontario; voir ce fichier.):

  • Québec: 59131 confirmés (dont 5673 décès, 50886 résolus)
  • Ontario: 39075 confirmés (dont 2772 décès, 34906 résolus)
  • Alberta: 10603 confirmés (dont 190 décès, 8983 résolus)
  • Colombie-Britannique: 3562 confirmés (dont 194 décès, 3109 résolus)
  • Saskatchewan: 1306 confirmés (dont 18 décès, 948 résolus)
  • Nouvelle-Écosse: 1067 confirmés (dont 64 décès, 1003 résolus)
  • Manitoba: 393 confirmés (dont huit décès, 325 résolus), 14 présomptifs
  • Terre-Neuve-et-Labrador: 266 confirmés (dont trois décès, 259 résolus)
  • Nouveau-Brunswick: 170 confirmés (dont deux décès, 165 résolus)
  • Île-du-Prince-Édouard: 36 confirmés, qui ont tous été résolus

  • Yukon: 14 confirmés (dont 11 résolus)
  • Les Canadiens rapatriés représentent 13 cas confirmés, qui ont tous été résolus
  • Territoires du Nord-Ouest: cinq confirmés, qui ont tous été résolus
  • Le Nunavut ne signale aucun cas confirmé.

14 h 08 (actualisé): Le médecin hygiéniste de Toronto, le Dr Eileen de Villa, affirme qu’il existe de plus en plus de preuves en Amérique du Nord et au-delà que les personnes racialisées et à faible revenu sont affectées de manière disproportionnée – et pendant que cela est encore à l’étude – des liens à la fois avec la pauvreté et le racisme.

De Villa a présenté un graphique montrant la division raciale du COVID-19 à Toronto. Les Noirs représentent 21% des cas de COVID-19 mais seulement 9% de la population.

Les données de la santé publique de Toronto montrent que 83% des personnes atteintes du COVID-19 sont identifiées comme racialisées, mais elles ne représentent que 52% des Torontois. Les groupes surreprésentés comprennent les Noirs; Les peuples sud-asiatiques ou indo-caribéens; Peuple d’Asie du Sud-Est; Les peuples arabes, du Moyen-Orient ou d’Asie occidentale; et le peuple latino-américain.

Un autre graphique montre les cas avec des données de revenu valides, vous êtes beaucoup, beaucoup moins susceptible de contracter le COVID-19 si votre ménage gagne 100000 $ par an.

Les personnes vivant dans des ménages plus nombreux étaient surreprésentées dans les infections au COVID-19 signalées, dit de Villa. Les personnes comptant plus de cinq personnes représentaient 27% des cas par rapport à 20% de la population de Toronto

13 h 45 (actualisé) – Le manager des Blue Jays de Toronto, Charlie Montoyo, a déclaré que la prochaine série de l’équipe à Philadelphie avait été reportée.

Les Phillies ont rapporté que deux membres du personnel ont été testés positifs pour le COVID-19 et que toutes les activités à Citizens Bank Park ont ​​été annulées jusqu’à nouvel ordre.

S’exprimant lors d’un appel vidéo avant le match de jeudi après-midi contre Washington, Montoyo a déclaré que l’équipe n’avait pas encore finalisé ses plans de voyage pour le reste de la semaine.

Les Phillies ont déclaré que les tests effectués mercredi avaient renvoyé un résultat positif pour un membre du personnel d’entraîneurs et un membre du personnel du club à domicile. Tous les joueurs ont été testés négatifs.

Les Blue Jays devaient jouer un match double samedi et un match dimanche au Citizens Bank Park.

Les Phillies n’ont pas été en action depuis la découverte lundi d’une épidémie de coronavirus parmi les Marlins de Miami, qui ont disputé une série d’ouverture de la saison à Philadelphie le week-end dernier. La série de quatre matchs à domicile et à domicile des Phillies contre les Yankees de New York a été reportée cette semaine.

La Major League Baseball a déclaré mercredi que la série Blue Jays-Phillies se déroulerait après que les joueurs des Phillies et le personnel sur le terrain aient été testés négatifs pour COVID-19 pour une deuxième journée consécutive.

Toronto devait être l’équipe à domicile à Philadelphie. Les Blue Jays disputent des matchs à domicile dans le parc de leur adversaire jusqu’à ce que leur domicile temporaire à Buffalo, New York, soit prêt le 11 août.

13 h 15: L’Ontario sera la première province à obliger les élèves, à partir de la 4e année, à porter des masques faciaux toute la journée lorsqu’ils retournent à l’école cet automne – les plus jeunes étant également encouragés à le faire.

Les enfants de toutes les classes élémentaires retourneront à temps plein, tout comme les élèves du secondaire de certains petits conseils scolaires. Mais les adolescents des grands conseils scolaires urbains – y compris tous les conseils publics et catholiques du Grand Toronto – seront à l’école à mi-temps et apprendront en ligne à domicile le reste du temps, ont annoncé jeudi le premier ministre Doug Ford et le ministre de l’Éducation Stephen Lecce.

La star de Kristin Rushowy a toute l’histoire.

12 h 40: Un autre joueur des Miami Marlins a été testé positif pour le coronavirus, portant le total de l’épidémie de l’équipe à 17 joueurs, selon une personne familière avec la situation.

Les Marlins restent en quarantaine à Philadelphie, où l’épidémie a été découverte lors d’une série de week-end contre les Phillies. Deux membres du personnel ont également été testés positifs.

La saison de Miami a été suspendue au moins dimanche et il semble que le calendrier sera également modifié la semaine prochaine.

Les Marlins sont censés accueillir Philadelphie mardi, mercredi et jeudi, mais le directeur général des Phillies, Matt Klentak, et le manager des Yankees, Aaron Boone, ont déclaré hier que la MLB travaillait pour que Philadelphie joue à New York à la place, créant une incertitude quant au moment et à l’endroit où Miami reprendra.

12h30: Quatre grands aéroports canadiens commenceront à prendre la température des passagers à partir d’aujourd’hui dans le cadre des efforts visant à freiner la propagation du COVID-19.

Le gouvernement fédéral affirme que des stations de contrôle de la température sont installées dans les aéroports de Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal.

Transports Canada dit que le contrôle de la température sera étendu à 11 autres aéroports d’ici septembre.

L’agence affirme que les employés qui pénètrent dans les zones réglementées de l’aéroport seront également contrôlés.

Les passagers qui ont des températures supérieures à 38 degrés ne seront pas autorisés à voyager et seront invités à réserver à nouveau après deux semaines.

Les nouvelles mesures de dépistage sont destinées à compléter les précautions de sécurité de voyage précédentes, y compris l’obligation pour tous les voyageurs de porter des masques faciaux.

11 h 55: Le Québec a signalé 122 nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire au cours des dernières 24 heures.

La province a maintenant enregistré 59 131 cas au total du nouveau coronavirus et 5 673 décès.

Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 18 pour un total de 208, et 18 de ces patients sont en réanimation, soit une augmentation de neuf par rapport à la veille.

Les autorités de santé publique disent qu’un changement dans leurs systèmes de données a conduit à des nombres de cas mal déclarés mercredi.

Le nombre de nouveaux cas mercredi était de 112 au lieu des 176 signalés, et il y a eu deux décès supplémentaires contre zéro décès signalé.

La province affirme qu’un total de 50 886 cas de COVID-19 sont considérés comme récupérés.

11 h 49 (mis à jour) Cineplex se dit prêt à rouvrir certains cinémas de l’Ontario vendredi.

L’opérateur de cinéma canadien débutera avec 25 emplacements à travers la province dans le cadre d’un retour progressif plus large aux affaires pendant le COVID-19.

L’annonce intervient après que la ministre du Patrimoine ontarien, Lisa MacLeod, a tweeté au sujet d’un appel «productif» avec le PDG de Cineplex, Ellis Jacob, où ils ont confirmé que la chaîne était prête à fonctionner selon les mesures de l’étape 3.

La porte-parole de Cineplex, Sarah Van Lange, a déclaré que la société serait autorisée à admettre jusqu’à 50 spectateurs par auditorium.

La société dit qu’elle prévoit d’obliger les invités à porter des masques à l’intérieur du théâtre «dans les communautés où cela est obligatoire».

Cineplex a déjà rouvert 45 emplacements dans les provinces où les restrictions de distance ont été assouplies plus tôt cet été.

11 h 38 Cineplex a annoncé l’ouverture de 25 de ses cinémas ontariens vendredi, dont huit à Toronto. La société affirme qu’elle adopte une approche progressive de la réouverture.

11 h 19 Herman Cain, l’homme d’affaires américain et ancien candidat à la présidence, est décédé jeudi matin des suites du COVID-19. Il avait 74 ans.

«Il entre en présence du Sauveur pour lequel il a été ministre associé à l’Antioche Baptist Church d’Atlanta, et se prépare à recevoir sa récompense», lit-on sur son site Web.

Cain, originaire de Géorgie, a gravi les échelons dans une série d’entreprises, dont Coca-Cola et Pillsbury, avant d’atterrir à la Federal Reserve Bank de Kansas City en 1995.

Il a été conseiller principal de la campagne présidentielle de Bob Dole en 1996 et a brigué son propre siège au Sénat en Géorgie en 2004, mais a perdu sa primaire au profit de Johnny Isakson.

10 h 18 (mise à jour) L’Ontario signale 89 nouveaux cas de COVID-19, selon la ministre de la Santé Christine Elliott. C’est le deuxième jour consécutif que les cas sont inférieurs à 100. À l’échelle locale, 28 des 34 bureaux de santé publique de la province signalent cinq cas ou moins, et 17 d’entre eux n’ont signalé aucun nouveau cas. Hier, l’Ontario a traité plus de 27 600 tests.

Elle dit que le nombre de personnes à l’hôpital, en soins intensifs et sous respirateur a diminué.

Les chiffres viennent alors que la province s’apprête à annoncer des plans de réouverture des écoles en septembre plus tard aujourd’hui.

9 h 48 Le président Donald Trump fait pour la première fois un «report» à l’élection présidentielle du 3 novembre, car il fait des allégations non fondées selon lesquelles l’augmentation du vote par correspondance entraînera une fraude.

Les dates des élections présidentielles – le mardi suivant le premier lundi de novembre de chaque quatrième année – sont inscrites dans la loi fédérale et nécessiteraient un acte du Congrès pour changer. La Constitution ne prévoit pas de report de l’investiture présidentielle le 20 janvier 2021.

Trump a tweeté jeudi: «Avec le vote universel par correspondance (et non le vote par correspondance, ce qui est bien), 2020 sera l’élection la plus INEXACTE et FRAUDULEUSE de l’histoire. Ce sera un grand embarras pour les États-Unis. Retardez les élections jusqu’à ce que les gens puissent voter correctement, en toute sécurité et en toute sécurité ??? »

Le tweet de Trump est venu un jour de mauvaises nouvelles économiques et au milieu d’un patch politique sombre pour ses efforts de réélection.

Le gouvernement a rapporté jeudi que l’économie américaine s’était contractée à un taux annuel vertigineux de 32,9% au cours du trimestre d’avril à juin, de loin le pire plongeon trimestriel de tous les temps, alors que l’épidémie de coronavirus fermait des entreprises, jetait des dizaines de millions de personnes au chômage et faisait grimper le chômage. à 14,7%.

9h30 du matin. Deux résidents des Keys de Floride ont été emprisonnés pour ne pas avoir été mis en quarantaine après avoir été testés positifs pour le nouveau coronavirus.

Jose Interian, 24 ans, et Yohana Gonzalez, 26 ans, font face à des accusations de violation des règles d’isolement pour une quarantaine et de violation des règles de préparation aux catastrophes de gestion des urgences, selon les archives de la prison. Ils ont été arrêtés mercredi à Key West, ont indiqué des responsables.

Le Miami Herald rapporte qu’Interian et Gonzalez ont été ordonnés par le département de la santé de se mettre en quarantaine après avoir été testés positifs au COVID-19, mais les voisins ont déclaré qu’ils ignoraient l’ordre.

Quelqu’un a filmé le couple et l’a donné à la police de Key West, selon Greg Veliz, directeur de la ville de Key West.

9 h 20 L’Islande limite les grands rassemblements et introduit des masques faciaux obligatoires dans les transports en commun suite à une augmentation des infections.

Vendredi, le nombre de personnes autorisées à se rassembler est réduit à 100, contre 500, a indiqué le ministère de la Santé. Les masques devront être portés en public chaque fois que la règle de distance sociale de deux mètres ne pourra pas être appliquée.

Le resserrement, qui s’appliquera pendant deux semaines, fait suite à une augmentation récente du nombre de personnes qui ont été testées positives pour le coronavirus sur l’île.

9 h 15 L’Angleterre a souffert d’une épidémie de coronavirus plus répandue que ses voisins européens et a enregistré le plus haut niveau de décès excessifs pendant la pandémie, selon une analyse de plus de 20 pays publiée jeudi par l’Office britannique des statistiques nationales.

L’Espagne a connu le pic de mortalité national le plus élevé d’Europe, avec des décès début avril 138,5% au-dessus de la moyenne quinquennale, soit près de deux fois et demie le nombre habituel, selon l’analyse des chiffres des autorités britanniques et européennes. Agence statistique de l’Union, Eurostat.

L’Angleterre a enregistré le deuxième sommet le plus élevé, avec une surmortalité atteignant plus du double de la moyenne, 107,6%, à la mi-avril. L’Angleterre a également enregistré la plus forte augmentation globale et la plus longue période continue de surmortalité parmi les pays comparés.

À la fin du mois de mai, le taux de mortalité cumulé en Angleterre était de 7,55% plus élevé que la moyenne quinquennale. L’Espagne était deuxième, avec 6,65% de décès de plus que d’habitude.

9 h 05 L’économie américaine s’est contractée à un taux annuel vertigineux de 32,9% au cours du trimestre d’avril à juin – de loin le pire plongeon trimestriel jamais enregistré – lorsque l’épidémie virale a fermé des entreprises, jetant des dizaines de millions de personnes au chômage et faisant grimper le chômage à 14,7% , a déclaré jeudi le gouvernement.

L’estimation par le Département du commerce de la baisse du produit intérieur brut au deuxième trimestre, la production totale de biens et services, a marqué la plus forte baisse de ce type depuis 1947. La pire contraction trimestrielle précédente, une baisse de 10 pour cent, s’est produite en 1958. pendant l’administration Eisenhower.

La baisse du dernier trimestre fait suite à une baisse de 5% au cours du trimestre de janvier à mars, au cours duquel l’économie est officiellement entrée dans une récession déclenchée par le virus, mettant fin à une expansion économique de 11 ans, la plus longue jamais enregistrée aux États-Unis.

La contraction du dernier trimestre était due à un recul profond des dépenses de consommation, qui représentent environ 70 pour cent de l’activité économique. Les dépenses des consommateurs se sont effondrées à un taux annuel de 34,6%, les voyages ayant pratiquement gelé et les commandes de fermeture ont forcé de nombreux restaurants, bars, lieux de divertissement et autres établissements de vente au détail à fermer.

9 h 01 L’activité économique du Mexique a chuté de 17,3% au deuxième trimestre par rapport au précédent, la fermeture économique causée par la pandémie COVID-19 ayant plongé le pays plus profondément dans une récession, selon les données préliminaires du gouvernement publiées jeudi.

L’organisme mexicain de statistique a déclaré que le deuxième trimestre d’avril à juin était de 18,9% inférieur à celui de la même période un an plus tôt dans ses estimations désaisonnalisées du produit intérieur brut.

En juin, l’Institut national de statistique et de géographie a annoncé que l’activité industrielle avait chuté de 25% en avril par rapport à mars, la pire baisse mensuelle depuis le début du suivi des données mensuelles en 1993.

Le président Andrés Manuel López Obrador a déclaré récemment que l’économie avait touché le fond fin avril.

Le pays a perdu plus d’un million d’emplois dans son secteur formel. Plus de la moitié des Mexicains travaillent dans l’économie informelle, qui aurait perdu beaucoup plus d’emplois.

Recevez les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Ne manquez jamais les dernières nouvelles de la Star, y compris la couverture à jour des coronavirus, avec nos newsletters par e-mail

S’inscrire maintenant

9 heures Le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, a fait part jeudi de ses inquiétudes concernant le déplacement de son club pour affronter Barcelone en Ligue des champions au milieu d’un récent pic de cas de coronavirus en Espagne.

« J’entends beaucoup de perplexité et de peur venant d’Espagne et ils agissent comme si de rien n’était », a déclaré De Laurentiis. «Que faut-il pour dire:« N’allez pas à Barcelone mais allez plutôt au Portugal, en Allemagne ou à Genève? »

Le match Barcelone-Napoli est prévu pour le 8 août. Le match aller de la rencontre en huitièmes de finale s’est terminé 1-1 à Naples en février. Le vainqueur se qualifiera pour les quarts de finale à Lisbonne, au Portugal.

Le match Barcelone-Naples était initialement prévu pour le 18 mars avant d’être reporté au milieu du verrouillage du coronavirus.

« S’ils ont décidé de jouer la Ligue des champions au Portugal et la Ligue Europa en Allemagne, je pense que nous pouvons aller au Portugal ou en Allemagne pour les huitièmes de finale », a déclaré De Laurentiis. « Je ne comprends pas pourquoi il devrait rester dans une ville où la situation est vraiment critique. »

Les joueurs des clubs espagnols de Séville, du Real Madrid et de Saragosse ont récemment été testés positifs au COVID-19.

Madrid joue à Manchester City le 7 août en Ligue des champions, tandis que Séville doit affronter la Roma en Ligue Europa jeudi prochain à Duisburg, en Allemagne.

8 h 03 Les responsables de Hong Kong ont annulé une interdiction de manger dans les restaurants toute la journée après de nombreuses critiques, exposant le champ de mines d’imposer des mesures pour contenir le coronavirus tout en maintenant la vie quotidienne.

Avant le demi-tour de jeudi, des photos avaient largement circulé en ligne et dans les médias locaux montrant des travailleurs de toute la ville en train de manger dans des conditions sordides. Ils se sont mis à l’abri de la chaleur torride et d’un violent orage soudain pendant leurs pauses déjeuner dans les gares routières et les parcs locaux, ainsi que sur les trottoirs et les escaliers.

La ville densément peuplée de 7,5 millions d’habitants, où beaucoup vivent dans des espaces surpeuplés et où une culture omniprésente des restaurants au restaurant signifie que beaucoup ne mangent pas à la maison, se bat contre une troisième épidémie de coronavirus. La ville a signalé un record de 149 nouveaux cas jeudi, le neuvième jour consécutif où les infections ont été comptées à trois chiffres.

L’évolution de jeudi montre la difficulté que rencontrent les autorités pour limiter les activités humaines essentielles sans mettre en place un verrouillage complet. De nombreux habitants de la ville continuent à travailler sur les chantiers, en tant que travailleurs des transports et dans les magasins et les bureaux.

7 h 02 La pandémie de coronavirus a fait des ravages sur Comcast aux États-Unis au deuxième trimestre avec la fermeture des cinémas, la fermeture des parcs à thème et la réduction des annonceurs.

La société a rapporté jeudi que ses divisions NBC Universal TV, cinéma et parcs à thème, ainsi que son unité Sky en Europe, avaient toutes subi de fortes baisses de revenus au cours du trimestre d’avril à juin.

Mais la période n’était pas que de mauvaises nouvelles. La société basée à Philadelphie a ajouté des clients Internet américains et 10 millions de personnes se sont inscrites à son nouveau service de streaming Peacock depuis avril. Peacock est gratuit pour les clients de Comcast et est à leur disposition depuis avril, mais ouvert au grand public, avec un niveau gratuit très promu, le 15 juillet. Comcast a déclaré qu’il espérait avoir 30 à 35 millions d’utilisateurs d’ici 2024.

7 h 01 Rugby Canada a déclaré un déficit de 41336 $ pour l’année se terminant le 31 décembre 2019, en baisse par rapport à 178610 $ l’année précédente.

Et grâce à la magie de la comptabilité, en tenant compte des coûts d’amortissement du Centre national d’entraînement Al Charron à Langford, en Colombie-Britannique, ce fut une deuxième année consécutive «positive en espèces» pour l’organe directeur du sport.

Appelez cela l’accalmie avant la tempête COVID-19.

Les équipes nationales du Canada ont été ancrées dans la pandémie mondiale. L’équipe masculine senior n’a pas joué depuis la Coupe du monde de l’automne dernier et la Major League Rugby, qui compte une cinquantaine de Canadiens, a annulé le reste de la saison 2020 en mars.

Les Canadiennes, qui doivent disputer la Coupe du monde l’an prochain, sont inactives depuis novembre.

Les deux équipes à 7 attendent d’être informées de ce qui les attend. La saison 2019-2020 a été écourtée et World Rugby a déjà annulé les étapes combinées hommes et femmes à Dubaï et au Cap, provisoirement prévues du 26 au 28 novembre et du 4 au 6 décembre, respectivement.

6h30 du matin. Le vaccin expérimental contre le coronavirus de Johnson & Johnson a protégé une poignée de primates d’un seul coup dans une première étude, ce qui a incité le fabricant de médicaments américain à commencer des essais chez l’homme ce mois-ci.

Le vaccin a empêché l’infection et protégé les poumons des animaux contre le virus, a déclaré J&J dans un communiqué jeudi. Le géant de la santé a lancé des essais sur l’homme le 22 juillet en Belgique et aux États-Unis plus tôt cette semaine.

Les données « montrent que notre candidat vaccin contre le SRAS-CoV-2 a généré une forte réponse anticorps et a fourni une protection avec une seule dose », a déclaré Paul Stoffels, directeur scientifique du fabricant de médicaments, dans le communiqué. «Les résultats nous donnent confiance alors que nous progressons en parallèle dans le développement de nos vaccins et notre fabrication haut de gamme.»

J&J a pour objectif de se lancer dans la dernière phase de tests en septembre, en compressant la chronologie traditionnelle alors qu’elle se bat contre d’autres tels que GlaxoSmithKline Plc et AstraZeneca Plc pour tenter de mettre fin à la pandémie. L’action a augmenté de 1,3% dans les échanges avant l’ouverture des bourses américaines.

5 h 11: Des pèlerins masqués sont arrivés jeudi au mont Arafat, une colline désertique près du site le plus sacré de l’islam, pour prier et se repentir le jour le plus important du hajj, le pèlerinage annuel à La Mecque en Arabie saoudite.

La pandémie mondiale de coronavirus a jeté une ombre sur chaque aspect du pèlerinage de cette année, qui a attiré l’année dernière 2,5 millions de musulmans du monde entier vers le mont Arafat, où le prophète Mahomet a prononcé son dernier sermon il y a près de 1400 ans.

Seul un nombre très limité de pèlerins a été autorisé à participer au hajj au milieu de nombreuses restrictions visant à limiter la propagation potentielle du coronavirus. Le gouvernement saoudien n’a pas publié de chiffre définitif sur le nombre de pèlerins du hajj cette année, mais a déclaré qu’entre 1 000 et 10 000 y participeraient. Tous les pèlerins de cette année sont des résidents ou des citoyens saoudiens.

4 h 53: Le point chaud australien du coronavirus, l’État de Victoria, rendra le port de masques obligatoire après avoir signalé jeudi un record de 723 nouveaux cas, principalement parmi les résidents vulnérables des maisons de retraite pour personnes âgées.

Les masques sont obligatoires depuis une semaine dans la capitale de l’État, Melbourne, la deuxième plus grande ville d’Australie avec 5 millions d’habitants, et un district semi-rural voisin.

Le premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a déclaré que les masques ou les masques similaires deviendraient obligatoires dans tout l’État à partir de dimanche soir.

4 h 18: L’économie allemande, la plus grande d’Europe, a été durement touchée lors des arrêts de la pandémie, diminuant de 10,1% entre avril et juin par rapport au trimestre précédent, a annoncé jeudi l’agence officielle des statistiques.

Il s’agit de la plus forte baisse depuis que les statistiques de croissance trimestrielles ont commencé à être compilées en 1970. Cette chute a largement dépassé la pire performance jamais enregistrée, une baisse de 4,7% au premier trimestre de 2009 pendant la crise financière mondiale.

Des restrictions sévères en cas de pandémie ont tout fermé, des tavernes aux concessionnaires automobiles. Le pays a rouvert prudemment et l’économie a commencé à rebondir, mais les économistes disent qu’il est loin du niveau pré-pandémique et qu’il n’atteindra pas l’équilibre avant 2022 au plus tôt.

4 h 10: Justin Trudeau sera sur la sellette aujourd’hui pour une rare apparition du Premier ministre à un comité de la Chambre des communes, confronté à des questions sur son rôle dans la controverse mijotée impliquant l’organisation WE.

Les députés du Comité des finances grilleront Trudeau sur les événements qui ont amené son cabinet libéral à demander à la WE Charity de superviser un programme de 912 millions de dollars qui accorde des subventions aux étudiants et aux diplômés pour le bénévolat.

La chef de cabinet de Trudeau, Katie Telford, devait également témoigner aujourd’hui.

4 h: Le gouvernement de l’Ontario doit annoncer des plans de réouverture des écoles en septembre plus tard jeudi.

L’annonce intervient à peine six semaines avant la rentrée scolaire et une semaine avant que les 72 conseils scolaires de la province ne soient initialement invités à présenter leurs plans pour l’année scolaire.

La province avait auparavant demandé aux conseils scolaires de se préparer à trois scénarios en septembre: un enseignement régulier en classe avec des mesures de distanciation physique en place, un apprentissage à distance à temps plein et un modèle hybride combinant les deux approches.

Jeudi 4 h: Les derniers nombres de cas confirmés de COVID-19 au Canada à 4 h le 30 juillet 2020:

Il y a 115 470 cas confirmés au Canada.

_ Québec: 59 073 confirmés (dont 5 670 décès, 50 886 résolus)

_ Ontario: 38 986 confirmés (dont 2 769 décès, 34 741 résolus)

_ Alberta: 10603 confirmés (dont 190 décès, 8983 résolus)

_ Colombie-Britannique: 3562 confirmés (dont 194 décès, 3109 résolus)

_ Saskatchewan: 1268 confirmés (dont 17 décès, 929 résolus)

_ Nouvelle-Écosse: 1067 confirmés (dont 64 décès, 1003 résolus)

_ Manitoba: 393 confirmés (dont 8 décès, 325 résolus), 14 présomptifs

_ Terre-Neuve-et-Labrador: 266 confirmés (dont 3 décès, 259 résolus)

_ Nouveau-Brunswick: 170 confirmés (dont 2 décès, 165 résolus)

_ Île-du-Prince-Édouard: 36 confirmés (dont 36 résolus)

_ Yukon: 14 confirmés (dont 11 résolus)

_ Canadiens rapatriés: 13 confirmés (dont 13 résolus)

_ Territoires du Nord-Ouest: 5 confirmés (dont 5 résolus)

_ Nunavut: aucun cas confirmé

_ Total: 115470 (14 présomptifs, 115456 confirmés dont 8917 décès, 100465 résolus)

Mercredi 17h30: À partir de 17 h Mercredi, les bureaux régionaux de santé de l’Ontario signalent un total de 41 087 cas confirmés ou probables de COVID-19, dont 2 806 décès, soit 112 autres cas en 24 heures.

Comme cela a été le cas ces derniers jours, les nouvelles infections signalées mercredi provenaient principalement de l’extérieur de la RGT.

À l’intérieur de la région, les cinq bureaux de santé ont signalé un autre jour où le nombre de cas était relativement faible. La région de Peel n’a signalé que neuf nouveaux cas, son premier jour à un chiffre depuis mars; La région de York en a signalé huit; Région de Durham trois; et la région de Halton a de nouveau signalé zéro.

À Toronto, la ville a fait le suivi d’une nouvelle infection signalée mardi par 19 cas mercredi. (Le service de santé publique de Toronto a également signalé qu’il avait supprimé 23 cas de ses dossiers après avoir effectué un travail de routine sur les données, ce qui signifie que le total cumulé de la ville a en fait diminué de quatre; compte tenu de ces cas, le total de la province n’a augmenté que de 89 cas au total).

Ailleurs, Windsor-Essex a de nouveau signalé le pire taux de nouvelle infection de la province, avec 30 nouveaux cas.

Mercredi, le premier ministre Doug Ford a annoncé que Windsor resterait à l’étape 2 de la réouverture. Toronto et Peel devraient rejoindre le reste de la province à l’étape 3 vendredi.

Le décompte de Star inclut certains patients signalés comme des cas «probables» de COVID-19, ce qui signifie qu’ils ont des symptômes et des contacts ou des antécédents de voyage qui indiquent qu’ils sont très probablement atteints de la maladie, mais n’ont pas encore reçu de test de laboratoire positif.

La province met en garde que ses données séparées, publiées tous les jours à 10 h 30, peuvent être incomplètes ou obsolètes en raison de retards dans le système de déclaration, affirmant qu’en cas de divergence, «les données déclarées par (les bureaux de santé) devraient être considéré comme le plus à jour. »

En savoir plus sur le dossier évolutif de mercredi

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *