Vous déménagez en Belgique? Assurez-vous que vous et votre famille êtes couverts pour chaque éventualité en lisant notre guide de l’assurance maladie en Belgique.

L’assurance maladie belge est en partie financée par les cotisations de sécurité sociale et oblige les résidents à payer un pourcentage de leurs frais de santé. Ce guide sur l’assurance maladie en Belgique couvre les sujets suivants:

Le système de santé et l’assurance maladie en Belgique

Le système de santé belge est l’un des meilleurs d’Europe. Il bénéficie d’un financement généreux via l’assurance maladie obligatoire et les cotisations de sécurité sociale en Belgique.

Il atteint une couverture quasi universelle. Selon les données de l’OCDE, 99% des résidents belges peuvent accéder à un traitement via le système de santé public.

dans le Indice des soins de santé 2019, La Belgique se classe neuvième sur 89 pays pour la qualité globale de son système de santé. L’Autriche, le Danemark, l’Espagne et la France sont les seuls pays européens à se classer plus haut.

Qui a besoin d’une assurance maladie en Belgique?

Les résidents en Belgique adhèrent généralement à des régimes d’assurance maladie financés par l’État. Cela leur permet de réclamer des remboursements partiels des frais médicaux en Belgique et dans d’autres pays européens.

Pour couvrir leur part personnelle des soins médicaux (c’est-à-dire récupérer 100% des frais), certains résidents souscrivent également à une assurance privée complémentaire en Belgique.

L’assurance maladie publique en Belgique

L’assurance maladie publique en Belgique est partiellement financée par les cotisations de sécurité sociale. Pour cette raison, les résidents de Belgique doivent d’abord s’inscrire auprès de la sécurité sociale avant de pouvoir accéder aux soins de santé publics.

assurance maladie en belgique

Une fois inscrit à la sécurité sociale, vous devez vous inscrire à l’un des différents régimes publics d’assurance maladie belges. Ce sont comme mutuelles (en français) ou ziekenfonds (en flamand). L’adhésion à l’un de ces régimes est obligatoire pour tout résident souhaitant bénéficier d’une couverture maladie.

Après avoir adhéré à l’un de ces régimes, les patients peuvent recevoir des remboursements compris entre 50% et 75% de leurs frais médicaux.

Qui est couvert par l’assurance maladie publique en Belgique?

  • Salariés et indépendants: dès le début du travail en Belgique, tous les ressortissants étrangers doivent adhérer au régime public d’assurance maladie ou présenter la preuve d’une assurance privée. Les mêmes règles s’appliquent aux travailleurs indépendants en Belgique.
  • Conjoints et enfants: les salariés bénéficiant d’une couverture maladie belge bénéficient automatiquement d’une couverture pour les enfants jusqu’à 18 ans et les conjoints à charge (s’ils n’ont pas les leurs).
  • Élèves: Les étudiants de l’UE sont couverts par le système d’assurance maladie de leur pays d’origine. Les étudiants non européens doivent vérifier si leur pays a un accord avec la Belgique. Ceux qui ne sont pas admissibles à la couverture doivent acheter la leur.
  • Retraités et non-travailleurs: les retraités expatriés peuvent prétendre aux soins de santé de l’État belge via leur pays d’origine. Précisez quels sont vos droits avant de déménager en Belgique, car vous devez fournir une preuve de couverture maladie lors de votre inscription à la résidence.
  • Visiteurs de courte durée: Les citoyens de l’UE / EEE et de la Suisse qui prévoient une visite de courte durée peuvent utiliser leur carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en Belgique pour recevoir des soins d’urgence soit gratuitement, soit à un coût réduit. Les autres visiteurs peuvent vérifier les conditions auprès de l’ambassade belge de leur pays d’origine. Dans certains cas, une assurance privée peut être requise avant qu’un visa ou un permis belge ne soit accordé.
  • Résidents non européens: La Belgique a des accords avec plus de 20 pays hors d’Europe. Cela comprend le Canada, l’Australie, les États-Unis et le Japon. Cela garantit le même accès aux soins de santé que les Belges. Visite Venir en Belgique pour plus d’informations.
assurance maladie maternité en Belgique

Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance maladie publique belge?

  • Visites chez le médecin et à l’hôpital: toute personne souhaitant se faire soigner en Belgique est libre de consulter n’importe quel médecin ou hôpital, quel que soit le lieu ou la référence. Ceci est particulièrement avantageux pour les expatriés qui ont reçu des recommandations de collègues pour un médecin anglophone de haute qualité. En savoir plus sur les médecins en Belgique.
  • Soins dentaires: les soins dentaires en Belgique font l’objet de remboursements partiels, à condition que le dentiste figure sur une liste approuvée par l’État. Des traitements plus avancés, tels que les couronnes et les ponts, conduisent généralement le dentiste à vous proposer une variété de devis sur les travaux requis. Celles-ci nécessitent l’approbation de votre assureur.
  • Soins de maternité: L’assurance maladie belge prend en charge les frais d’accouchement en Belgique, à condition que vous soyez assuré pendant une durée suffisante. En savoir plus sur l’accouchement en Belgique.

Comment faire une demande d’assurance maladie publique

À la fin de votre inscription à la résidence à votre mairie, vous recevrez un EID-card belge (ID électronique).

Votre eID est une carte d’identité officielle. Tous les résidents belges âgés de plus de 15 ans doivent porter en tout temps. Il sert à une variété d’objectifs, notamment permettre aux médecins en Belgique et aux hôpitaux belges de vérifier numériquement votre statut d’assurance.

Avant de choisir une caisse maladie, vous devez payer la sécurité sociale belge. Votre employeur peut vous inscrire à la sécurité sociale; sinon, vous pouvez vous inscrire au bureau de sécurité sociale le plus proche. Découvrez comment souscrire à la sécurité sociale belge. Le gouvernement belge fournit également un guider.

Les employeurs et les employés sont responsables des paiements de sécurité sociale, les employeurs finançant la majorité des frais.

Après vous être enregistré auprès de la sécurité sociale, vous pouvez rejoindre n’importe quel mutuelle en Belgique (ou ziekenfonds en néerlandais). Chaque mutuelle s’aligne sur un groupe politique ou religieux en Belgique, tel que des groupes chrétiens, socialistes et libéraux.

Tous les mutuelle les fournisseurs offrent plus ou moins les mêmes services, c’est pourquoi les employeurs vous inscrivent souvent automatiquement à l’un d’eux. Vous pouvez choisir le vôtre mutuelle, en particulier si vous souhaitez vous inscrire à un compte basé sur votre appartenance religieuse ou politique. Vous pouvez également trouver un mutuelle qui offre des services utiles, tels que des services en anglais.

Comment choisir un fournisseur d’assurance maladie publique

Chaque mutuelle en Belgique couvre la plupart des traitements médicaux, tels que les spécialistes, les hôpitaux, les ordonnances, la grossesse et l’accouchement.

Après l’inscription, vous devez attendre six mois avant d’avoir droit à un éventuel remboursement des frais médicaux. Cependant, la période d’attente de six mois peut être supprimée, à condition que vous ayez été couvert par un régime de soins de santé public dans un autre pays de l’UE au cours des six derniers mois.

Certains des plus grands mutuelles en Belgique comprennent:

  • Partena
  • Mutuelle Chrétienne (en français)
  • Mutualite Socialiste (en français)

Assurance maladie privée en Belgique

Avec mutuelles ne couvrant que 75% des frais médicaux, de nombreux résidents disposent également d’une couverture maladie privée pour couvrir les frais restants. Ceci est particulièrement utile si vous avez une condition médicale existante.

Certains employeurs offrent également une couverture maladie complémentaire dans le cadre de leurs avantages sociaux. Si tel est le cas, assurez-vous de vérifier que la prime proposée couvre vos besoins médicaux réels.

Le coût de l’assurance maladie privée varie, il est donc important de bien étudier vos options avant de vous engager dans un forfait spécifique.

Si vous avez des enfants, il vaut la peine de vous renseigner sur les forfaits familiaux spécifiques qui peuvent aider à réduire le coût global. Les enfants ne sont généralement pas couverts par des régimes d’assurance privés, contrairement à l’assurance maladie publique.

Si vous voyagez fréquemment à l’étranger, vous souhaiterez peut-être acheter un forfait qui couvre vos frais médicaux à l’extérieur du pays. Notez que les citoyens de l’UE peuvent utiliser leur carte EHIC lorsqu’ils demandent une assistance médicale au sein de l’UE.

Assurances maladie privées belges

Certaines des plus grandes compagnies d’assurance maladie en Belgique (généralement privées) comprennent:

Cotisations et remboursements d’assurance maladie

Les patients paient généralement les consultations ou les traitements après avoir présenté leur carte eID. En général, vous devrez d’abord payer, puis soumettre une réclamation à votre compagnie d’assurance pour récupérer une partie des frais.

Dans la plupart des cas, l’assurance maladie belge rembourse jusqu’à 50 à 75% du coût, le patient étant responsable du reste.

Les patients font des réclamations en soumettant un reçu accompagné d’un formulaire de réclamation à votre caisse maladie belge. Certains mutuelles offrir un remboursement complet ou même un remboursement au moment du paiement avec certaines cliniques.

Les paiements pour les soins hospitaliers suivent un système légèrement différent, car ils facturent plutôt aux patients un tarif journalier fixe. Ces frais varient en fonction de votre situation personnelle. Par exemple, les chômeurs, retraités ou handicapés paieront moins.

À la fin de votre visite à l’hôpital, vous ne payez que votre part personnelle. L’hôpital facture votre compagnie d’assurance (mutuelle) directement pour le montant restant dû. En savoir plus sur la visite des hôpitaux en Belgique.

assurance maladie médicamenteuse en belgique

Prescriptions en Belgique

L’assurance maladie vous donne droit au remboursement de toutes les prescriptions médicales. Les patients paient généralement jusqu’à 80% du prix au comptoir, selon leur situation personnelle.

Votre mutuelle belge paie le reste, de la même manière que vous paieriez pour les soins hospitaliers. Les médicaments sans ordonnance coûtent plus cher que ceux prescrits par votre médecin.

Des ressources utiles

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *