ST. PAUL, Minnesota (AP) – Un homme accusé d’avoir laissé une arme sans surveillance dans un appartement de Saint-Paul où un garçon de 2 ans s’est tué accidentellement fait face à deux accusations, selon des documents judiciaires publiés lundi.

Earl Williams, 39 ans, est inculpé devant le tribunal de district du comté de Ramsey pour homicide involontaire coupable et possession illégale d’une arme à feu dans la mort de Jayse Wilson. Williams s’est rendu aux autorités vendredi.

Des documents montrent que l’une des sœurs de la victime regardait la télévision dans le salon mercredi après-midi lorsqu’elle a entendu une forte détonation. Williams lui a dit de rester là où elle était avant de commencer à faire les cent pas entre la chambre et la cuisine, selon la plainte.


La mère du garçon a déclaré aux autorités qu’elle avait reçu un «appel téléphonique effréné» de Williams, qui lui avait dit qu’elle devait rentrer à la maison. La police pense que Williams s’est ensuite enfui dans l’Iowa.

Avant que Williams ne quitte l’appartement, il a dit à la jeune fille d’appeler le 911. La jeune fille a couru pour voir son frère et l’a trouvé dans une mare de sang sur le sol de la salle de bain, où Williams aurait laissé l’arme. Jayse Wilson est décédée dans une ambulance alors qu’elle se rendait à l’hôpital.

Williams n’est pas autorisé à posséder des armes à feu ou des munitions en raison de crimes antérieurs, y compris la possession et la livraison de drogue, une tentative de vol à main armée avec une arme à feu et une agression sexuelle grave.

.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *