Ultraviolence

En 2001, Ken Fero a co-réalisé le documentaire polémique Injustice, sur la mort de personnes de couleur en garde à vue par la police britannique – l’un des documentaires britanniques les plus importants du 21e siècle. Maintenant, dans notre nouvelle ère de #BLM, il revient avec un film de suivi sur les personnes qui sont toujours confrontées à ce scandale caché et ses effets sur leurs familles et leurs communautés.
Visionnage en ligne sur BFI Player, lundi 12 octobre.

Ne plus jamais neiger

Małgorzata Szumowska est la brillante cinéaste polonaise dont le film Mug était une mystérieuse parabole de l’âme polonaise et européenne. Maintenant, elle revient, partageant un crédit de réalisation avec le directeur de la photographie Michał Englert, avec une étrange histoire d’un masseur aux pouvoirs surnaturels qui visite une communauté fermée de la bourgeoisie polonaise et expose ses peurs secrètes.
Visionnage en ligne sur BFI Player, dimanche 11 octobre.

Le réalisateur britannique Ben Sharrock a créé une histoire merveilleusement poignante, pleine d’esprit et même captivante sur les réfugiés au Royaume-Uni, qui ont été transférés aux Hébrides pendant que leurs cas sont traités, sans rien d’autre à faire que d’attendre sur cette île isolée. Il y a une excellente performance d’Amir El-Masry en tant que Syrien qui est tranquillement angoissé par sa famille laissée pour compte et qui doit maintenant donner un sens à la comédie noire étrangement Beckettienne de sa nouvelle vie d’attente.
Visionnage en ligne sur BFI Player, vendredi 16 octobre.

Frances McDormand donne ce que pourrait être la performance de sa carrière dans cet hybride docu-fictionnel inspiré de la cinéaste Chloé Zhao, basé sur le phénomène réel américain des nomades: soixante-quelque retraités détruits financièrement par le crash de 2008, qui ont tout vendu parcourir le pays dans des camping-cars, en effectuant des travaux saisonniers temporaires dans des endroits comme les entrepôts d’Amazon. McDormand joue un nomade fictif, se fondant avec de vrais nomades racontant leurs vraies histoires.
Projection en direct à BFI Southbank et dans d’autres lieux à Londres et au Royaume-Uni, Vendredi 16 octobre et samedi 17 octobre.

Riz Ahmed apporte sa présence engageante et intense à ce film en tant que star et co-scénariste. Il incarne un rappeur anglo-pakistanais devenu un hit à New York et se prépare pour une tournée américaine. Il décide d’utiliser le temps avant le début de la tournée pour renouer avec une partie de sa famille à Londres. Mais à partir du moment où il revient dans le vieux quartier, de mauvaises choses se produisent et des choix difficiles doivent être faits. Une performance féroce d’Ahmed.
Projection en direct à BFI Southbank et dans d’autres lieux à Londres et au Royaume-Uni et en ligne sur BFI Player, Samedi 10 octobre et mardi 13 octobre.

Riz Ahmed à Mogul Mowgli.
Présence intense … Riz Ahmed à Mogul Mowgli. Photographie: Pulse Films

Après l’amour

Le réalisateur de courts métrages nominé aux Bafta, Aleem Khan, fait ces débuts dont on parle beaucoup avec Joanna Scanlan dans le rôle de Mary Hussain, qui s’est convertie à l’islam lorsqu’elle s’est mariée et a mené une vie placidement satisfaite à Douvres. Mais lorsque son mari meurt subitement, Mary fait une découverte surprenante en parcourant ses affaires, un secret sur la Manche à Calais. Une parabole intrigante sur l’identité britannique et européenne contemporaine.
Projection en direct à BFI Southbank et dans d’autres lieux à Londres et au Royaume-Uni et en ligne sur BFI Player, Jeudi 15 octobre, vendredi 16 octobre et dimanche 18 octobre.

Le secret de polichinelle de la sexualité victorienne est redécouvert par Francis Lee (qui a créé le pays de Dieu tant admiré) dans sa réinvention passionnée et intelligente de vies négligées. Kate Winslet joue la vraie paléontologue du XIXe siècle Mary Anning, dont les découvertes de fossiles ont galvanisé l’étude de l’existence préhumaine sur Terre. Saoirse Ronan joue son amie et associée Charlotte Murchison et le film met en scène une relation qui va au-delà de l’amitié. Un film intensément romantique et érotique.
Projection en direct à BFI Southbank et dans d’autres lieux à Londres et au Royaume-Uni, Samedi 17 octobre et dimanche 18 octobre.

Réimagination passionnée de vies négligées ... Kate Winslet et Saoirse Ronan dans Ammonite.
Réimagination passionnée de vies négligées … Kate Winslet et Saoirse Ronan dans Ammonite. Photographie: gracieuseté du TIFF

Journées

Days est le nouveau film de l’auteur taïwanais Tsai Ming-liang, avec ses compositions minimalistes emblématiques et des prises sans hâte, longues et ininterrompues. Le film concerne la relation entre un homme aisé, Lee, qui vit seul dans une belle maison bien aménagée. Il reçoit l’acupuncture puis un massage de Non, dont nous avons déjà vu sa propre vie matériellement plus modeste, entrecoupée de celle de Lee. Leur relation délicate et insaisissable se déroule.
Projection en direct à BFI Southbank et en ligne sur BFI Player, Jeudi 8 octobre.

Une mousson de ravissement musical et sexuel éclate dans ce drame de Steve McQueen, l’un d’une série de cinq films pour la BBC sur l’expérience noire britannique appelée Small Axe. Le cadre est une fête toute la nuit en 1980 à Ladbroke Grove, dans l’ouest de Londres, où les gens sont entassés dans le salon pour danser sur les amateurs de rock, de soul et de reggae. Amarah-Jae St Aubyn et Micheal Ward sont Martha et Franklyn, deux personnes entre lesquelles il y a une étincelle. L’hédonisme et la sensualité pure et ouverte de ce film sont un régal et la musique est incroyable.
Projection en direct à BFI Southbank, Dimanche 18 octobre.

Franklyn (Micheal Ward) et Martha (Amarah-Jae St Aubyn) dans Lovers Rock, partie de Small Axe.
Franklyn (Micheal Ward) et Martha (Amarah-Jae St Aubyn) dans Lovers Rock, partie de la série Small Axe. Photographie: Parisa Taghizadeh / BBC / McQueen Limited

L’acteur devenu cinéaste Regina King a réalisé cette adaptation d’une pièce de théâtre plutôt stoppardienne de Kemp Powers, qui prend comme point de départ le fait qu’une nuit à Miami en février 1964, quatre personnes remarquables se sont rencontrées: Muhammad Ali (quand il était encore Cassius Clay), Malcolm X, le chanteur de soul Sam Cooke et le héros sportif sont devenus l’acteur de cinéma Jim Brown. Après sa défaite surprise de Sonny Liston, Clay a vraiment passé du temps avec ces trois personnes dans une chambre d’hôtel à Miami. Ce film imagine un débat brûlant sur la race, les préjugés et ce qui les attend dans l’Amérique des années 60.
Projection en direct à BFI Southbank, Dimanche 11 octobre et lundi 12 octobre.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *