Après une saison électorale pas comme les autres dans une année pas comme les autres, préparez-vous pour la saison de récompenses la plus inhabituelle jamais enregistrée. Alors que l’industrie de la projection de films continue de ressentir le resserrement des réglementations liées aux coronavirus, la plupart des versions de tentpole sont déjà passées à 2021. Cependant, il reste une poignée d’espoirs pour la saison des récompenses à la recherche d’or aux Oscars. La télédiffusion des Oscars est actuellement prévue pour le 25 avril, avec des versions en streaming uniquement éligibles pour la première fois.

Ammonite (13 novembre en salles)

Kate Winslet et Saoirse Ronan sont les têtes d’affiche de ce drame romantique en costume du réalisateur britannique Francis Lee (Le pays de Dieu). Winslet joue la paléontologue Mary Anning, qui tombe amoureuse d’une femme en deuil (Ronan) laissée à sa charge.

Venez loin (13 novembre en salles)

Mieux connu pour les films d’animation Le prince d’Egypte et Courageux, la réalisatrice Brenda Chapman fait ses débuts en direct avec Venez loin. Ce mashup de Alice au pays des merveilles et Peter Pan stars Angelina Jolie et David Oyelowo.

Wolfwalkers (13 novembre en salles; première Apple TV + le 11 décembre)

L’animateur irlandais Tomm Moore (Le secret de Kells) revient avec cette aventure fantastique sur les loups-garous enchantés. Considérer Wolfwalkers être un candidat cheval noir pour l’Oscar du meilleur film d’animation.

Mank (13 novembre en salles; première Netflix le 4 décembre)

Gary Oldman joue le scénariste Herman J. Mankiewicz dans cette histoire sur la réalisation de Citoyen Kane. Mank est le premier film du réalisateur David Fincher depuis Fille disparue en 2014, alors que la rumeur selon laquelle il perroquetait la honte de Pauline Kael Élever Kane est troublant.

Son du métal (20 novembre en salles; première d’Amazon Prime le 4 décembre)

Le buzz du meilleur acteur se construit déjà pour Riz Ahmed pour son tour de batteur de heavy metal qui lutte pour faire face à sa perte auditive et à sa surdité imminente.

Les Croods: un nouvel âge (25 novembre en salles)

La voix Emma Stone, Nicolas Cage et Ryan Reynolds reviennent dans cette suite de la comédie d’animation de 2013 sur une famille de Néandertaliens. Dans la suite, les Croods affrontent une famille plus évoluée.

Hillbilly Elegy (24 novembre en salles et sur Netflix)

Le réalisateur Ron Howard poursuit son chemin dans les genres avec ce drame graveleux centré sur une famille en difficulté dans le sud de l’Ohio. Le casting comprend Glenn Close, Amy Adams et Freida Pinto.

Nomadland (4 décembre)

Déjà engagé pour diriger la prochaine version du MCU Éternels, La réalisatrice chinoise Chloé Zhao ressemble également à une serrure pour décrocher une nomination aux Oscars pour Nomadland. Crayon à la star Frances McDormand pour une autre nomination également.

Le bal (11 décembre en salles et sur Netflix)

Ryan Murphy porte cette adaptation de la comédie musicale de Broadway 2018 à l’écran. Le casting comprend Meryl Streep, Nicole Kidman, James Corden, Kerry Washington et Keegan-Michael Key.

Coming 2 Amérique (18 décembre sur Amazon Prime)

Cette suite du classique de la comédie de 1988 réunit les stars Eddie Murphy et Arsenio Hall dans le rôle de Prince Akeem et Semmi. Le film suit le couple alors qu’ils reviennent en Amérique pour soigner le fils qu’Akeem ne savait jamais qu’il avait.

Le père (18 décembre)

Le dramaturge français Florian Zeller dirige les lauréats d’un Oscar Anthony Hopkins et Olivia Colman dans la version cinématographique de sa propre pièce de 2012 sur un homme plus âgé aux prises avec la démence.

Fond noir de Ma Rainey (18 décembre sur Netflix)

L’adaptation tant attendue de la pièce d’August Wilson de 1982 et du dernier rôle au cinéma de Chadwick Boseman, décédé en août. Viola Davis joue le rôle de Ma Rainey, la vraie « Mother of the Blues ».

Nouvelles du monde (25 décembre)

Tom Hanks fait la une de ce western sombre du réalisateur Paul Greengrass (le Bourne films). Hanks joue un vétéran de la guerre civile chargé de guider une jeune fille kidnappée à travers un territoire dangereux.

Wonder Woman 1984 (25 décembre)

Initialement prévu pour une sortie fin mars, Wonder Woman 1984 a d’abord été reporté en août, puis en octobre et enfin au jour de Noël. Mais avec la plupart des autres tentes de décembre déjà repoussées jusqu’en 2021, WW84 pourrait être à nouveau en mouvement.

Une nuit à Miami (25 décembre en salles; première d’Amazon Prime le 15 janvier 2021)

Un autre espoir de récompenses de la scène à l’écran, cette fois l’histoire fictive de Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown et Sam Cooke se rencontrant dans une chambre d’hôtel après qu’Ali ait battu Sonny Liston en 1964. L’actrice oscarisée Regina King fait ses débuts en tant que réalisatrice. .

Âme (25 décembre sur Disney +)

Le film du réalisateur Pete Docter sur un musicien de jazz naviguant dans l’au-delà sera le premier film Pixar à sortir directement en streaming. Le talent de voix estimable comprend Jamie Foxx, Tina Fey et Questlove.

Le ciel de minuit (23 décembre sur Netflix)

George Clooney dirige et joue dans cette histoire de science-fiction sur un scientifique post-apocalyptique essayant d’empêcher une équipe d’astronautes de rentrer chez eux. Le casting de soutien comprend Felicity Jones, David Oyelowo et Kyle Chandler.

Daniel Barnes est un critique de cinéma, écrivain, journaliste et monteur basé à Sacramento. Membre du San Francisco Film Critics Circle, Daniel Barnes est le créateur et co-animateur du podcast Dare Daniel.

Pour lire d’autres extraits et critiques de films, cliquez ici.

Pour lire plus d’articles de Daniel Barnes, cliquez ici.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *