En 2015, Sophia Bush, qui fête ses 38 ans ce mercredi 8 juillet, a connu le malheur de voir disparaître l’un de ses plus grands amours au cours d’une catastrophe naturelle.

Connue principalement pour son rôle de Brooke Davis dans la série culte des années 2000, Les Frères Scott, Sophia Bush fête son 38e anniversaire, ce mercredi 8 juillet 2020. A cette occasion, Closer vous propose d’en savoir plus sur l’actrice américaine et vous dévoile notamment les dessous du drame qu’elle a vécu, en 2015, avec la mort de son ancien compagnon, Dan Fredinburg.

Après avoir été mariée à Chad Michael Murray, son partenaire de jeu dans Les Frères Scott, de 2005 à 2006, Sophia Bush est tombée sous le charme, au début des années 2010, de Dan Fredinburg, ingénieur chez Google. Mais en avril 2015, sa vie bascule lorsque son ancien compagnon – ils étaient séparés depuis avril 2014 – est pris dans une avalanche sur le camp de base de l’Everest. Le jeune homme décède des suites d’une blessure à la tête. « Notre Dan a souffert d’un traumatisme crânien majeur et n’a pas survécu », écrit alors sa soeur, Megan, sur ses différents réseaux sociaux.

Sophia Bush : « Je me retrouve à essayer de ramasser les morceaux de mon coeur qui se sont brisés en fragments si petits »

Très touchée par la disparition de l’homme qu’elle a aimé, Sophia Bush publie un émouvant message sur son compte Instagram. « Aujourd’hui, je me retrouve à essayer de ramasser les morceaux de mon cœur qui se sont brisés en fragments si petits que je ne les trouverai probablement jamais tous, écrit-elle notamment. Aujourd’hui, moi et tant de mes proches, j’ai perdu un ami incroyable. Dan Fredinburg était unique en son genre. Sans peur. Drôle. Un robot dansant qui aimait chevaucher des dinosaures et chasser le soleil et imaginer un avenir meilleur pour le monde. Son cerveau savait comment le construire. Il était l’un de mes êtres humains préférés sur Terre. Il était l’un des grands amours de ma vie. Il était l’un de mes meilleurs amis. C’était un frère incroyable, un ingénieur brillant et un homme sacrément bon. Je suis dévasté et en même temps si profondément reconnaissant de l’avoir connu et aimé, et de l’avoir compté comme l’un de ma tribu. »

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *