Contenu de l’article suite

Olivier Léveillé a été le seul autre Canadien à s’être assuré une place dans les manches en tête-à-tête et a finalement terminé à sa position de qualification au 25e rang. Le résident de Sherbrooke, au Québec, s’est battu avec acharnement dans sa ronde de quart de finale, mais sa journée s’est terminée après avoir franchi la ligne d’arrivée en cinquième position.

Xavier McKeever, de Canmore, a terminé 38e et Joe Davies, de Pemberton, en Colombie-Britannique, 48e.

Stephen, Léveillé et McKeever, qui faisaient tous partie de l’équipe historique de relais médaillée d’argent de l’an dernier aux championnats du monde juniors, font partie d’un groupe solide d’adolescents prometteurs qui représentent l’avenir du sport au niveau élite au Canada.

«En terminant l’année dernière avec cette médaille, je pense qu’il était important pour nous de commencer avec un peu de dynamisme pour montrer que le Canada est toujours une nation compétitive», a ajouté Stephen. «Ce résultat me donne beaucoup plus de confiance pour les courses à venir, sachant que la forme et la forme sont là.

Molly Miller, de Kimberly, en Colombie-Britannique, a également prouvé qu’elle était prête à faire sa marque sur la scène internationale après avoir raté de peu sa place dans les qualifications juniors féminines, se qualifiant en 31e place. Anna Pryce, de Calgary, a terminé 41e, Liliane Gagnon, de Québec, 52e, et Alexandra Luxmoore, de Revelstoke, en Colombie-Britannique, a ouvert ses championnats du monde à la 55e place.

La Polonaise Monika Skinder a remporté le titre de sprint féminin junior. La Suédoise Moa Hansson a remporté la médaille d’argent, tandis que la Polonaise Karolina Kaleta a terminé troisième.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *