Trouvez un compte à jour des cas de COVID-19 en Californie et par comté sur notre tracker ici.

Dernières mises à jour

Tromperie annulée au manoir du gouverneur du Nevada

Les responsables de la santé encouragent les gens à se faire vacciner contre la grippe d’ici la fin octobre

Les États-Unis ont averti le Nevada de ne pas utiliser les tests COVID chinois des Émirats arabes unis

Kamala Harris suspend temporairement les voyages après que les membres du personnel aient été testés positifs pour le coronavirus

Beverly Hills interdit le trucage ou le traitement

Jeudi 15 octobre

14 h 21: Tromperie annulée au manoir du gouverneur du Nevada

Le trucage a été annulé cette année dans le manoir du gouverneur du Nevada en raison de la pandémie, selon l’Associated Press.

Les responsables de la santé de l’État du Nevada conseillent aux personnes célébrant Halloween et Día de Los Muertos d’éviter tout grand rassemblement. Alors que le manoir du gouverneur sera décoré, le gouverneur Steve Sisolak a déclaré mercredi que les festivités annuelles n’auraient pas lieu.

L’État a noté que les masques de costume ne comptaient pas comme des masques faciaux et a émis des avertissements contre les visites à domicile.

Un nouveau programme de subventions de 20 millions de dollars a été annoncé pour aider les petites entreprises de moins de 50 employés dans d’autres développements liés aux virus. Et 700 fans seront également autorisés à s’asseoir et à regarder un match de football USL samedi à Reno.

13h19: Les responsables de la santé encouragent les gens à se faire vacciner contre la grippe d’ici la fin octobre

Les vaccins contre la grippe protègent contre la grippe saisonnière, pas contre le coronavirus, mais éviter la grippe est essentiel cette année, selon l’Associated Press.

Les responsables de la santé encouragent les gens à se faire vacciner contre la grippe ou leur spray nasal d’ici la fin octobre afin que les médecins et les hôpitaux ne soient pas confrontés à une pression supplémentaire devant traiter des patients grippaux supplémentaires au milieu de la pandémie de coronavirus. Les maladies ont des symptômes précoces très similaires, et les deux nécessitent un test pour les distinguer et recevoir le traitement approprié.

Des études défectueuses au fil des ans ont tenté de lier le vaccin contre la grippe à incr

11 h 15: Les États-Unis ont averti le Nevada de ne pas utiliser les tests COVID chinois des Émirats arabes unis

Des diplomates américains et des responsables de la sécurité ont averti en privé l’État du Nevada de ne pas utiliser de kits de test de coronavirus donnés, selon des documents obtenus par l’Associated Press.

Ces kits ont été produits par le plus grand séquençage génétique au monde, BGI Group. Les tests ont été donnés par une société des Émirats arabes unis qui s’est associée à la société chinoise. Les responsables américains ont fait part de leurs inquiétudes quant au fait que la Chine obtenait des informations privées de la part des personnes testées avec leurs kits.

Le Nevada n’a finalement jamais utilisé aucun des 250 000 kits de test donnés. BGI dit qu’il n’est pas lié au gouvernement chinois et n’obtient pas d’informations privées à partir de tests aux États-Unis.

11 h 02: Kamala Harris suspend temporairement les voyages après que les membres du personnel aient été testés positifs pour le coronavirus

La candidate démocrate à la vice-présidence Kamala Harris suspend ses événements en personne jusqu’à lundi après que deux personnes associées à la campagne aient été testées positives pour le coronavirus.

La campagne de Joe Biden a déclaré jeudi qu’il n’était pas exposé, bien que lui et Harris aient passé plusieurs heures ensemble à faire campagne en Arizona le 8 octobre.

Biden et Harris ont eu plusieurs tests COVID-19 négatifs depuis lors. Harris devait initialement se rendre jeudi en Caroline du Nord et vendredi en Ohio. Jeudi matin, la campagne a déclaré aux journalistes que le directeur des communications de Harris et un membre d’équipage de conduite avaient été testés positifs après un récent voyage.

Mercredi 14 octobre

17 h 45: Beverly Hills interdit le trucage ou le traitement

La ville de Beverly Hills a interdit le trucage ou le traitement cet Halloween pour tenter d’empêcher la propagation du coronavirus.

L’action a été prise dans une ordonnance d’urgence approuvée par le conseil municipal mardi soir. L’ordonnance interdit aux tricheurs d’aller de maison en maison ou de voiture en voiture, ce qui est décrit comme «le coffre ou le traitement».

Les gens ne peuvent pas non plus fournir de bonbons et autres friandises d’Halloween à des personnes extérieures à leur foyer. Il est interdit aux gens de vaporiser de la crème à raser sur les autres, sauf à l’intérieur de leur propre maison. Les barbiers autorisés sont également exemptés afin de pouvoir raser les clients.

La ville interdit également les piétons et les véhicules de certaines rues.

11 h 09: Les cas de COVID-19 liés au collège évangélique de Californie du Nord ont doublé

Les cas de coronavirus liés à l’école Bethel du ministère surnaturel du comté de Shasta ont doublé au cours de la semaine dernière pour atteindre 274, selon l’Associated Press.

Un reportage de KRCR-TV a révélé que les responsables du comté affirment que ces nouveaux cas sont liés à l’école de Bethel, ce qui pousse le comté à avoir le taux le plus élevé de nouvelles infections en Californie. Les responsables de la santé ont également déclaré que l’épidémie parmi les étudiants et le personnel de l’école de Bethel a entraîné le récent pic de COVID-19 dans le comté.

Un haut dirigeant de l’église Bethel de Redding a attiré l’attention cette semaine pour une vidéo Instagram critiquant les masques comme étant sans valeur. La nouvelle hausse des cas a incité les responsables de l’État la semaine dernière à revenir à des restrictions plus strictes sur les restaurants, bars et autres entreprises du comté.

Mardi 13 octobre

15h13: Placer, certains comtés de la vallée centrale obtiennent l’approbation de l’État pour poursuivre la réouverture

Le comté de Placer passe au niveau orange (modéré) et plusieurs comtés de la vallée centrale passent au niveau rouge (substantiel), ont déclaré des responsables de la santé californiens lors d’une mise à jour du COVID-19 mardi.

L’annonce couvre les derniers changements dans le «Plan d’action pour une économie plus sûre» de l’État, qui permet aux responsables locaux de la santé de rouvrir progressivement les entreprises intérieures et extérieures en fonction du taux de cas de leur comté et du pourcentage de tests revenant positifs.

Dans le niveau modéré, les restaurants du comté de Placer peuvent ouvrir à l’intérieur à une capacité de 50% ou pour un maximum de 200 personnes, selon la plus petite des deux. Les bars où les repas ne sont pas fournis peuvent continuer à servir les clients à l’extérieur. Les gymnases et les centres de fitness peuvent ouvrir à l’intérieur à une capacité de 25%. Les salles de cinéma peuvent ouvrir à l’intérieur à une capacité de 50%.

Le comté de Sierra est devenu l’un des huit comtés à atteindre le niveau jaune (minimal) pour les zones avec un taux de positivité inférieur à 2%. Dans ces comtés, les bars, les salles de jeux, les arcades, les terrains de jeux intérieurs, les patinoires à roulettes et quelques autres activités peuvent ouvrir à l’intérieur à 50% de leur capacité.

Les comtés de Colusa, Kern, Kings, San Benito, Stanislaus et Sutter passeront désormais au niveau rouge.

Mardi, l’État a également publié nouvelles directives pour célébrer Halloween et Día de Los Muertos. Ils découragent les pratiques traditionnelles de tromperie ou de traitement et suggèrent plutôt des activités d’Halloween à la maison. Les directives permettent de prendre un repas en plein air avec deux autres ménages. Il y a aussi des suggestions pour faire un autel extérieur ou virtuel pour honorer les êtres chers décédés pendant Día de Los Muertos.

9 h 23: Le taux d’hospitalisation du coronavirus en Californie le plus bas depuis le début de la pandémie

Au cours du week-end, le taux d’hospitalisation en Californie a atteint son plus bas niveau des six derniers mois, selon The Mercury News.

Samedi, 2209 personnes ont été hospitalisées dans tout l’État, soit moins que tout autre jour à l’exception du 1er avril, le premier jour où l’État a commencé à suivre les données de leur hôpital. La Californie a atteint son apogée de patients actifs le 21 juillet, avec un total de 7 170 hospitalisations. Pourtant, cette baisse de taux est une baisse de seulement 7,7% au cours des deux dernières semaines.

La moyenne quotidienne des cas dans tout l’État est d’environ 3 300 et est à ce niveau depuis environ un mois après que 2 454 autres cas aient été signalés dimanche. Les décès étaient à un chiffre, seulement la deuxième fois depuis le début de la pandémie, totalisant neuf décès dans six comtés.

Malgré la baisse des taux, le comté de Shasta est l’un des 15 comtés de l’État où les cas ont augmenté et étaient plus élevés vendredi qu’il y a deux semaines. Le deuxième taux de cas le plus élevé se trouve dans le comté de Sonoma, avec une augmentation quotidienne de 57% au cours des deux dernières semaines.

9 h 08: La date limite pour annuler les coupes budgétaires de la Californie pourrait passer sans un autre plan de relance

Il semble peu probable que le gouvernement fédéral rédige et adopte un autre plan de relance des coronavirus d’ici la date limite de jeudi en Californie pour annuler les coupes budgétaires, selon CalMatters.

L’État a réduit d’environ 11 milliards de dollars, et sans le financement fédéral supplémentaire, l’État devra faire face à un déficit budgétaire estimé à 8,7 dollars en 2021. Cela va tordre les bras des représentants de l’État pour soit couper davantage de services qui profitent principalement aux personnes à faible revenu, soit augmenter les impôts.

Ce manque à gagner pourrait également exacerber les batailles entre Newsom et les législateurs de l’État, alors qu’ils tentent de trouver la meilleure façon de dépenser les fonds de secours fédéraux que la Californie a reçus plus tôt ce printemps.

Les allocations de chômage fédérales pour les travailleurs de la scène et la pause d’expulsion de l’État devraient cesser cet hiver. Même si le gouvernement fédéral approuve une autre série de chèques de relance de 1 200 $, il peut y avoir encore plus de saignements financiers à l’horizon.

8 h 55: Newsom clarifie les nouvelles directives de rassemblement

Le gouverneur Gavin Newsom a profité d’une partie de sa conférence de presse lundi pour clarifier les nouvelles orientations concernant les rassemblements privés.

Vendredi, l’État a émis une recommandation selon laquelle les membres de trois familles au maximum ne pouvaient pas se rassembler à l’extérieur pendant plus de deux heures à la fois. Lundi, le gouverneur a déclaré que ce serait une erreur de considérer qu’un feu vert:

«Les conseils ne signifient pas« allez-y »», a déclaré Newsom. << Dans le passé, nous avons vu lorsque nous émettions des orientations et nous indiquons clairement que le rythme et les protocoles liés à l'application de ces orientations ne signifient pas que les gens devraient tout à l'heure revenir à leur forme d'origine en ce qui concerne les types d'activités. nous avons même vu dans le passé des activités modifiées. Nous voulons mettre en garde contre cela. "

Newsom a déclaré que les discussions se poursuivraient cette semaine avec les plus grands exploitants de parcs à thème de l’État sur le moyen le plus sûr de rouvrir. Le directeur de la santé de l’État, le Dr Mark Ghaly, fera son annonce hebdomadaire sur les comtés éligibles pour passer à un niveau moins restrictif mardi.

Lundi 12 octobre

17 h 07: L’État pourrait bientôt annoncer des conseils pour Halloween et d’autres vacances

Mardi, le secrétaire d’État à la Santé, le Dr Mark Ghaly, annoncera que, le cas échéant, les comtés de Californie modifieront les niveaux de restriction du COVID-19 – devenant soit moins ou plus restrictifs, en fonction de leurs taux d’infection.

Lors d’une conférence de presse lundi, le gouverneur Gavin Newsom a reconnu que le processus était frustrant pour de nombreuses personnes qui entrent maintenant dans leur septième mois de restrictions liées au coronavirus:

« Nous sommes la Californie », a déclaré Newsom. « Et nous avons des valeurs et nous avons une approche et nous avons un nouveau cadre de discipline, et nous allons être têtus en termes de garder la santé des gens au premier plan et d’équilibrer tous ces défis proportionnés en ce qui concerne le retour des gens. de travailler et de lutter contre l’isolement, le stress et l’anxiété des gens et de ramener nos enfants à l’apprentissage en personne et à l’importance incroyable que nous accordons à tout cela. « 

Le gouverneur a déclaré que les discussions se poursuivent entre son administration et les parcs à thème de l’État sur le moyen le plus sûr de rouvrir. Et il dit que des conseils arriveront bientôt sur des approches sûres pour Halloween, Thanksgiving et les vacances d’hiver.

15 h 01: Université du Nevada, Reno suspend l’enseignement en classe

En raison d’une récente augmentation des cas de COVID-19 à l’Université du Nevada, à Reno, l’école suspend tous les cours en classe à compter du 30 novembre, selon Associated Press.

Les responsables de l’école disent également à la plupart des étudiants de ne pas retourner dans leurs résidences universitaires après la pause de Thanksgiving. Les responsables prévoient que les étudiants retournent dans leurs dortoirs pour le semestre de printemps et reprennent une combinaison d’enseignement à distance et en classe à partir du 25 janvier.

Pendant la période intermédiaire, tous les cours seront dispensés à distance. Seuls les étudiants confrontés à des circonstances atténuantes pourront vivre sur le campus. Ces dernières semaines, un nouveau cas sur neuf dans le comté de Washoe a été lié à l’UNR.

14h38: Le directeur de la réponse au COVID-19 du Nevada a été testé positif pour le virus

Caleb Cage, directeur de la réponse au COVID-19 du Nevada, a confirmé qu’il avait été testé positif au virus la semaine dernière après avoir développé des symptômes pseudo-grippaux au cours du week-end précédent, selon l’Associated Press.

Après le résultat positif, les employés du bureau du gouverneur ont commencé à travailler à domicile. Les personnes qui sont entrées en contact avec Cage ont également été testées, y compris le gouverneur Steve Sisolak. Le gouverneur et d’autres ont déclaré avoir été testés négatifs.

Les responsables du Nevada lundi ont également 569 nouveaux cas confirmés et trois nouveaux décès. Le nombre de nouveaux cas de l’État et son taux de positivité sont plus élevés qu’ils ne l’étaient début septembre.

12 h 01: Les usines pénitentiaires continuent de produire des biens pendant la pandémie alors même que d’autres services pour les personnes incarcérées ont été interrompus

Alors que le système pénitentiaire de Californie a suspendu les cours d’enseignement, les programmes de réadaptation et les services religieux en raison de la pandémie de coronavirus, les usines pénitentiaires ont continué à produire des produits, selon le Los Angeles Times.

Les femmes de la prison pour femmes de Chino cousent des masques et accomplissent d’autres tâches pour un salaire allant de 0,08 à 1 dollar de l’heure. Selon la loi, toute personne non handicapée incarcérée peut être tenue «d’effectuer tout travail jugé nécessaire» pour maintenir le fonctionnement de la prison. Ceux qui refusent de travailler peuvent être sanctionnés et même faire face à un refus de libération conditionnelle.

La prison pour femmes de Chino a connu une épidémie de coronavirus début mai.

11 h 46: Baisse des inspections de sécurité sur site Cal / OSHA

Cal / OSHA a mené des inspections de sécurité sur place pour seulement 5% des plaintes liées au COVID-19, selon CalMatters. Les épidémies de coronavirus ont affecté et tué des travailleurs dans divers lieux de travail tels que les champs de fraises, les usines de conditionnement de viande, les chaînes de restauration rapide et les usines de confection.

Le taux d’inspection de 5% est une forte baisse par rapport aux années précédentes, où Cal / OSHA a effectué des inspections dans 25% des plaintes.

Depuis le début de la pandémie, Cal / OSHA a plutôt envoyé des lettres aux employeurs leur demandant de répondre à toutes les préoccupations des travailleurs, comme l’exige un décret de mars du gouverneur Gavin Newsom. En raison du manque d’inspections sur place, Cal / OSHA ne peut pas citer les employeurs pour des violations de la sécurité ou de la santé, ce qui pourrait entraîner une sous-déclaration dans certains cas.

Vendredi 9 octobre

18h52: Le département de la santé de l’État limite la taille et la durée des rassemblements privés

Avant les fêtes de fin d’année, le ministère de la Santé publique de Californie a publié de nouvelles règles strictes sur les rassemblements privés, les limitant à avoir lieu à l’extérieur et demandant aux participants de porter des masques et de maintenir une distance physique les uns des autres.

Les nouvelles directives ont été publiées vendredi soir. Il remplace une ordonnance de santé publique de septembre déclarant que les rassemblements n’étaient pas autorisés «sauf indication contraire».

Selon les directives, les rassemblements privés ne devraient pas durer plus de deux heures et être limités aux membres de trois ménages séparés.

Les participants doivent porter des masques à moins de manger ou de boire et se laver fréquemment les mains avec du savon et de l’eau. Les personnes malades doivent rester à la maison, tandis que celles qui présentent un risque plus élevé de maladie grave due au COVID-19 sont fortement encouragées à éviter les rassemblements.

Il encourage également l’hôte du rassemblement à collecter les noms et les coordonnées de tous les participants «au cas où la recherche des contacts serait nécessaire plus tard».

Le CDPH a noté que certains comtés peuvent avoir des règles de rassemblement en personne plus strictes et a encouragé les résidents à vérifier auprès de leur service de santé local.

Vendredi, la Californie avait signalé 838 606 cas au total de coronavirus et 16 428 décès. Le taux moyen de cas positifs est de 2,5% sur une période de sept jours.

14h00.: Les administrateurs fédéraux de la santé disent que le Nevada doit annuler une interdiction à l’échelle de l’État de certains tests rapides de coronavirus

Les administrateurs fédéraux de la santé disent aux responsables du Nevada qu’ils doivent annuler une directive à l’échelle de l’État publiée il y a plusieurs jours demandant aux maisons de retraite de cesser d’utiliser deux types de tests rapides de coronavirus, selon l’AP.

Les responsables de la santé du Nevada conseillaient aux maisons de retraite de cesser d’utiliser ces tests rapides en raison de la probabilité de résultats faussement positifs. Le chef du ministère fédéral de la Santé et des Services sociaux des tests de diagnostic COVID-19 a déclaré que la loi interdisait à l’État d’imposer l’interdiction qu’il avait ordonnée le 2 octobre.

Le chef du DHHS a déclaré qu’il n’y avait « pas de test parfait » pour le virus, et a déclaré que la valeur d’identifier 40% des vrais positifs est une question vitale pour les maisons de retraite.

13 h 33: Les écoles maternelles et maternelles de 20 États enregistrent une forte baisse des inscriptions

Dans certains districts scolaires de 20 États, les inscriptions à la maternelle ont chuté de 16% en moyenne, selon Radio Nationale Publique.

Bien que des données nationales complètes ne soient pas encore disponibles, NPR et les stations membres qui ont rapporté avec d’autres journalistes à travers le pays ont constaté que la baisse des inscriptions affecte presque tous les groupes: urbains et ruraux, grands et petits, riches et pauvres.

En raison des complications considérables de la baisse des inscriptions, les écoles publiques doivent faire face à des pénuries de financement l’année prochaine. En général, les écoles publiques sont financées par les États sur une base par élève. Il y a deux «jours de dénombrement» au cours desquels les écoles doivent soumettre un décompte officiel des inscriptions à l’État pour les plans de financement de l’année prochaine. La première semaine d’octobre est généralement le premier jour de dénombrement dans de nombreux États.

Ce type de système favorise souvent les écoles des communautés aisées et aisées. Ces districts reçoivent généralement plus de financement, et cela laisse les districts moins bien financés plus dépendants de l’aide de l’État.

Les enfants qui ne fréquentent pas l’école publique peuvent plutôt fréquenter une école privée ou des garderies qui offrent des environnements d’apprentissage; cependant, ces deux éléments peuvent également être menacés.

Selon certains rapports, certaines écoles privées ont vu une augmentation des inscriptions, en particulier celles qui offrent un apprentissage en personne dans un district scolaire qui n’offre que l’apprentissage virtuel ou hybride. Certains chercheurs affirment que garder les enfants hors de la prématernelle et de la maternelle peut exacerber les inégalités pour les enfants dont les familles n’ont pas les moyens de les envoyer à l’école privée.

13 h 26: Le Nevada assouplit les critères de test, les taux de positivité à rouvrir

Le groupe de travail sur les coronavirus du Nevada a voté jeudi pour assouplir les critères de test et les taux de positivité que les comtés doivent atteindre pour éviter d’être signalés comme un «risque élevé».

Les responsables de l’État ont reconnu que les progrès dans la maîtrise du COVID-19 dans l’État avaient inversé le cours des dernières semaines. Ils ont souligné l’importance d’équilibrer la nécessité de rouvrir progressivement les entreprises pour éviter une catastrophe économique tout en empêchant davantage la propagation du virus.

Le relâchement des critères intervient une semaine après la levée du plafond de 50 personnes lors des rassemblements. Les propriétaires de bordels de Storey et du comté de Nye ont exigé que l’État leur permette de rouvrir.

9 h 20: 11% des habitants de la région de la baie restent à la maison toute la journée en raison de la pandémie

Dans tout l’État, le taux de transmission du COVID-19 a augmenté. Le gouverneur Gavin Newsom a averti que cette augmentation pourrait mettre en péril le récent déclin des nouveaux cas dans toute la Californie.

Dans la région de la baie, le nombre de reproduction du virus, c’est-à-dire le nombre de personnes auxquelles une personne infectée transmet le virus, est passé à un rapport de presque 1-1 le mois dernier, selon le Chronique de San Francisco.

Les responsables de la santé craignent également une augmentation de 89% des cas d’hospitalisation pour coronavirus à partir des célébrations de la fête du travail du mois dernier. Pour de nombreux résidents de San Francisco, leur meilleure option est de continuer à s’abriter sur place et de rester à la maison.

De nouvelles données collectées par SafeGraph ont révélé qu’en moyenne environ 11% des habitants de la région restent à la maison toute la journée, selon les données anonymes de localisation des téléphones portables de l’entreprise.

Certains résidents se sont trouvés déçus par la réponse nationale au coronavirus et ont déclaré qu’il y avait eu un manque d’orientation claire.

Même un vaccin pourrait ne pas faire en sorte que certains quittent leur domicile car la pandémie est devenue politisée.

9 h 17: Airbnb exigera des hôtes qu’ils se conforment à des procédures de nettoyage améliorées

La plate-forme de partage à domicile basée sur des applications Airbnb a déclaré qu’elle exigera que tous ses hôtes se conforment à leurs nouvelles procédures de nettoyage améliorées.

Les hôtes ont jusqu’au 20 novembre pour s’engager à respecter des protocoles de nettoyage tels que le frottement des sols et d’autres surfaces avec du savon et de l’eau, le lavage du linge à haute température, la désinfection des articles très touchés comme les boutons de porte et la ventilation des pièces.

Les hôtes qui ne se conforment pas peuvent être suspendus ou déplacés d’Airbnb. La société a également déclaré que les invités et les hôtes doivent porter des masques et une distance sociale lorsqu’ils interagissent les uns avec les autres.

Jeudi 8 octobre

18h30.: Un membre du Congrès californien est testé positif au coronavirus

Le membre du Congrès californien Salud Carbajal a déclaré qu’il avait été testé positif pour le coronavirus après être entré en contact avec le sénateur de l’Utah Mike Lee.

Le démocrate de Santa Barbara a déclaré dans un communiqué qu’il avait demandé un test après avoir appris qu’il avait été exposé à une personne atteinte de coronavirus. Un porte-parole de Carbajal a déclaré que le membre du Congrès avait interagi avec Lee au passage à plusieurs reprises la semaine dernière.

Un porte-parole de Lee a déclaré que les deux hommes vivaient l’un à côté de l’autre dans le même bâtiment à Washington, D.C. Il a déclaré que Lee avait informé Carbajal de son diagnostic dès que cela s’était produit.

18 h 15: 1 million de Californiens en attente d’allocations chômage

Le Département du développement de l’emploi de Californie est à nouveau sur la sellette.

EDD a interrompu les nouvelles déclarations de chômage pendant deux semaines le mois dernier afin de réorganiser son système de demande. Mais il y a toujours un arriéré de plus d’un million de Californiens sans emploi en attente de prestations. Selon le député démocrate David Chiu, naviguer dans le système est particulièrement difficile pour les communautés d’immigrants.

«Les personnes qui ne parlent pas anglais à la maison font face à des obstacles insurmontables. Votre agence risque de violer notre loi sur l’accès dans la langue de l’État « , a déclaré Chiu. » Et d’après ce que je peux dire, aucun progrès n’a été réalisé pour répondre aux besoins des personnes dont l’anglais n’est pas leur langue maternelle. « 

La directrice du département, Sharon Hilliard, affirme que l’amélioration de l’accès aux langues est un objectif essentiel pour EDD, mais reconnaît que ce n’est pas une «solution miracle».

9 h 38: Neuf personnes décédées et 60 infectées lors d’une épidémie de COVID-19 dans l’établissement de soins infirmiers de Watsonville

Une épidémie de coronavirus dans un établissement de soins infirmiers qualifié à Watsonville a tué neuf personnes et infecté plus de 60 résidents et membres du personnel, selon l’Associated Press.

Les responsables de la santé du comté de Santa Cruz ont déclaré que l’épidémie au Watsonville Post Acute Center avait été détectée pour la première fois il y a environ trois semaines. L’établissement travaille actuellement avec le comté et l’État pour déterminer la cause de l’épidémie et comment y faire face.

Environ 4692 résidents et membres du personnel des établissements de soins infirmiers à travers l’État sont décédés, ce qui représente près d’un tiers de tous les décès dus au COVID-19 en Californie depuis le début de la pandémie.

9h18: Le comté de San Joaquin augmente la sensibilisation du coronavirus auprès des communautés minoritaires pour répondre aux exigences de l’État

Les comtés de Californie sont tenus d’augmenter leur portée de l’aide aux coronavirus auprès des communautés minoritaires avant de passer à un niveau suivant, moins restrictif pour COVID-19, selon les nouvelles règles de l’État qui sont entrées en vigueur cette semaine.

Sacramento, San Joaquin et Yolo font partie des comtés qui doivent répondre aux nouvelles exigences avant de changer de niveau. Tous les trois ont demandé à passer au niveau orange pour ouvrir davantage d’entreprises.

Avec le bureau des services d’urgence du comté de San Joaquin, Tiffany Heyer a déclaré que les comtés devaient également réduire leurs taux de test de positivité et leurs cas pour 100000.

«Pour nous aider à entrer dans ce nouveau niveau, nous avons vraiment besoin de faire tester des personnes supplémentaires», a déclaré Heyer. «Les sites de test gratuits ne nécessitent aucun symptôme. Vous devez toujours passer par le processus de dépistage, mais ils ne nécessitent aucun symptôme pour être testés. « 

Heyer a déclaré que la plupart des sites de test gratuits étaient situés dans des communautés mal desservies.

San Francisco et de nombreux comtés des contreforts sont déjà passés au niveau orange.

Mercredi 7 octobre

14 h 42: Le comté de Shasta revient au niveau rouge après l’épidémie de COVID-19 au collège évangélique

Le comté de Shasta fera face à de plus grandes restrictions alors qu’il est aux prises avec une augmentation des cas de COVID-19, dont beaucoup sont liés à un collège évangélique, selon l’Associated Press.

Plus de 120 étudiants et membres du personnel ont été testés positifs pour le virus au cours des deux dernières semaines à la Bethel School of Supernatural Ministry. Les responsables du comté de Shasta ont déclaré que l’épidémie était suffisamment importante pour contribuer à une récente augmentation des cas de COVID-19 à travers le comté et les ont replacés dans le «niveau rouge». Le comté devra revenir à de nouvelles réglementations sur les restaurants, les bars, les théâtres et les entreprises.

Le comté a enregistré plus de 500 nouveaux cas de coronavirus au cours des deux dernières semaines, portant son nombre total de cas depuis mars à 1158. L’école Bethel n’a pas immédiatement renvoyé les appels à commentaires.

13 h 55: La Californie n’a pas vu de lien entre la réouverture de l’école et la transmission du coronavirus

Jusqu’à présent, la Californie n’a pas vu de lien entre la réouverture des écoles K-12 pour l’apprentissage en personne et l’augmentation de la transmission des coronavirus. Le principal responsable de la santé publique de l’État, le Dr Mark Ghaly, a déclaré que l’émergence de tendances pourrait prendre du temps, mais les résultats obtenus jusqu’à présent sont encourageants.

La Californie oblige les comtés à déclarer les niveaux de COVID-19 et les taux d’infection inférieurs à certains seuils avant de pouvoir autoriser les écoles K-12 à rouvrir largement pour l’enseignement en personne. Hier, 32 des 58 comtés au total étaient éligibles à l’ouverture. Il s’agit d’une augmentation par rapport à 28 comtés une semaine plus tôt.

L’État a connu une forte baisse du nombre de cas de coronavirus et d’hospitalisations ces dernières semaines.

10 h 50: Certains districts sanitaires du Nevada disent avoir été exclus des décisions du gouverneur sur la pandémie

Les responsables de la santé des deux plus grands comtés du Nevada affirment que le gouverneur les a exclus du processus de prise de décision en cas de pandémie, selon l’Associated Press.

Le Las Vegas Review-Journal rapporte également que des responsables du district sanitaire du sud du Nevada et du district sanitaire du comté de Washoe ont envoyé une lettre conjointe contenant une liste de plaintes au gouverneur Steve Sisolak. Ces responsables de la santé ont déclaré que les exclure des discussions politiques de l’État ou de l’élaboration des plans COVID-19 avait compliqué leurs réponses locales à la pandémie.

La lettre mentionne également que les autorités locales ont dû modifier rapidement leurs plans et leurs ressources en réponse aux changements de dernière minute du gouverneur.

10 h 39: Le gouverneur du Nevada Steve Sisolak sera testé pour le coronavirus

Le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, sera testé pour COVID-19 et travaillera indéfiniment dans son bureau de Las Vegas après avoir confirmé qu’un membre du personnel de son bureau de l’État de Capitol Carson City a été testé positif pour la maladie, selon Associated Press.

Mardi, le directeur des communications, Meghin Delaney, a déclaré que le membre du personnel n’avait aucun contact en personne avec le gouverneur Sisolak depuis la mi-septembre. Elle a également noté que Sisolak avait quitté le nord du Nevada le 17 septembre pour travailler depuis son bureau de Los Angeles à Vegas, et depuis lors.

Il devait retourner à Carson City la semaine prochaine, mais ses plans de voyage de retour sont en suspens jusqu’à ce qu’ils obtiennent les résultats des tests de tous les membres du personnel.

Mardi 6 octobre

18 h 20: Un procès conteste les ordres exécutifs de la pandémie de Newsom

Un procès contestant l’utilisation par le gouverneur Gavin Newsom des décrets exécutifs pendant la pandémie de coronavirus a une date d’audience mercredi.

Deux législateurs républicains affirment que Newsom abuse de son pouvoir pendant la pandémie. Leur poursuite se concentre sur un décret qui a étendu le vote par correspondance à tous les électeurs inscrits. Le ministère de la Justice de l’État défend Newsom et soutient que depuis que le décret a été remplacé par une loi, l’affaire est sans objet.

L’un des plaignants, l’assemblé du GOP, Kevin Kiley, est devenu un critique virulent de Newsom et de ses fermetures strictes contre les coronavirus.

La semaine dernière, la Cour suprême du Michigan a jugé que le gouverneur de l’État avait outrepassé son autorité exécutive pendant la pandémie. Kiley espère un résultat similaire ici en Californie.

Si un juge d’une cour supérieure ne se prononce pas en faveur de l’une ou l’autre des parties mercredi matin, l’affaire sera jugée plus tard ce mois-ci.

14 h 34: Le défilé de Noël annuel de Sparks à domicile annulé en raison d’une pandémie

Le coronavirus a forcé l’annulation de Sparks, le défilé de Noël annuel à domicile du Nevada pour la toute première fois depuis le début de la tradition des fêtes populaires il y a 34 ans, selon l’Associated Press.

Les responsables de Sparks disent qu’ils prévoient toujours d’allumer le sapin de Noël de la ville pour la période des fêtes, mais il n’y aura pas de cérémonie publique à Victorian Square. Bien que l’événement ait été retardé d’une semaine en 20212 en raison d’une inondation, c’est la première fois que l’événement est complètement annulé.

Le bureau du procureur du district de Carson City a également été fermé au public car un nombre non divulgué de membres du personnel a été testé positif au COVID-19.

14 h 25: Les candidats VP seront séparés par du plexiglas lors du débat

Kamala Harris et Mike Pence seront séparés par une barrière en plexiglas transparent pour réduire le risque de transmission de COVID-19 lors du débat vice-présidentiel de mercredi, selon Associated Press.

La campagne démocrate a demandé le bouclier entre les deux candidats lors de leur seul débat vice-présidentiel à Salt Lake City. L’assistant de campagne n’a pas été autorisé à discuter publiquement des détails et s’est entretenu avec Associated Press sous couvert d’anonymat.

Ce débat intervient peu de temps après que le président Donald Trump a été diagnostiqué avec le coronavirus, ce qui suscite une inquiétude accrue concernant la réunion des candidats à la vice-présidence. Les deux seront assis à plus de 12 pieds l’un de l’autre, selon une personne familière avec la configuration.

14 h 20: Un pasteur californien présent à l’événement Rose Garden a COVID-19

Le pasteur de Californie du Sud, Greg Laurie de Harvest Christian Fellowship, rejoint une liste qui comprend le président Donald Trump et des contacts clés de la Maison Blanche qui ont contracté le COVID-19 lors d’une cérémonie à la Rose Garden de la Maison Blanche le mois dernier, selon Associated Press.

Le pasteur Riverside a déclaré lundi qu’il avait été testé positif au virus et qu’il était actuellement en quarantaine, mais que ses symptômes étaient bénins et s’attendaient à un rétablissement complet. Une épidémie de COVID-19 a rendu malade plus d’une douzaine de contacts avec Trump après que la plupart aient assisté à la cérémonie du jardin de roses du 26 septembre annonçant officiellement la nomination d’Amy Coney Barrett à la Cour suprême.

10 h 37: Trump tweet met en colère certains survivants du COVID-19

Certains survivants du COVID-19 et des personnes qui ont perdu leurs proches à cause de la pandémie sont en colère contre le tweet du président Donald Trump de ne pas craindre la maladie, selon l’Associated Press.

Lundi, le président a tweeté qu’il se sentait bien et que les gens ne devraient pas laisser la peur du COVID-19 dominer leur vie. Des gens comme le membre de la nation Seneca et résident de New York, Marc Papaj, ont déclaré qu’il était difficile de suivre les conseils du président lorsque sa mère, sa grand-mère et sa tante ont toutes succombé au virus. Papaj dit que sa perte dominera à jamais le reste de sa vie.

Au moins 210000 Américains sont décédés à cause du virus depuis mars de cette année.

Lundi 5 octobre

12h15: Les infirmières philippines américaines de Californie meurent à un rythme plus élevé

Les infirmières philippines et philippines américaines ne représentent que 4% de la main-d’œuvre infirmière, mais représentent 30% du total des décès liés au COVID-19 chez les infirmières, selon The Mercury News.

En Californie, alors qu’environ 20% de l’effectif infirmier s’identifie comme philippin, ils représentent 11 décès sur 16 dus au coronavirus, soit près de 70%. Plus de 39 000 infirmières ont contracté le COVID-19.

Dans l’état, les Américains philippins totalisent environ 12% de tous les travailleurs de la santé et 11% des emplois de soutien de la santé. Le groupe est surreprésenté dans les emplois les moins bien rémunérés dans le domaine médical, ce qui les expose souvent à des postes à risque plus élevé tels que le travail en soins intensifs ou aux urgences.

Souvent, les emplois de soutien aux soins de santé, tels que les assistants dans les maisons de retraite, sont des emplois essentiels vulnérables avec un grand nombre de patients atteints de coronavirus et peu d’équipement de protection pour tout le monde.

11h00.: Chaque électeur californien actif inscrit recevra un bulletin de vote par correspondance pour la première fois en raison d’une pandémie

Les élections de novembre pourraient mettre à l’épreuve l’engagement de la Californie à voter par correspondance.

Alors que les Californiens votent par correspondance depuis des années, tous les pays ne l’ont pas pleinement adopté. Des comtés comme Los Angeles n’ont pas pleinement adopté le vote par correspondance, tandis qu’en mars, plus de 75% des votes exprimés lors de la primaire provenaient du vote par correspondance.

Cette année, chaque électeur inscrit actif recevra un bulletin de vote par la poste au moins 29 jours avant l’élection. Les responsables de l’État espèrent que cela encouragera plus de gens à essayer le vote par correspondance pour réduire le risque de propagation du coronavirus.

Pour obtenir plus d’informations sur le vote par correspondance et pour prévisualiser votre bulletin de vote, visitez Guide de l’électeur CapRadio pour l’élection 2020.

Samedi 3 octobre

17 h 46: La Californie passe 16000 décès liés au COVID-19

Plus de 16000 Californiens sont maintenant décédés des suites du COVID-19, selon les chiffres du département de la santé de l’État.

Le ministère de la Santé publique de Californie a signalé samedi 88 nouveaux décès liés à la maladie, portant le total depuis le début de la pandémie à 16074 au 2 octobre. Au total, l’État a enregistré 819 436 cas positifs de COVID-19.

Les patients latino-américains ont représenté 48,5% des décès dus au COVID-19 en Californie, bien qu’ils représentent 39% de la population. Les personnes de 65 ans ou plus représentent 73,5% des décès et les hommes 57%.

Données compilées par le Los Angeles Times a également montré que l’État a franchi le chiffre vendredi.

11:20: La Californie hésite sur les règles d’ouverture des parcs à thème sous la pression

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a retardé la publication des directives de réouverture des parcs à thème au milieu des critiques des chefs de file de l’industrie sur les plans initiaux de l’État et de la pression croissante pour que ces entreprises reprennent.

Le porte-parole du gouvernement de l’État, Nathan Click, a déclaré à la Abeille de Sacramento que l’administration de Newsom avait prévu de publier les directives vendredi. Mais à la suite des critiques des projets de règles de la part des dirigeants des parcs d’attractions, les responsables de la santé de l’État ont déclaré qu’aucune annonce n’était immédiatement attendue et que des conversations avec l’industrie étaient en cours.

La Californie a fait face à une pression croissante pour rouvrir les parcs à thème de la part de l’industrie et les autorités locales s’inquiètent de l’impact économique de la pandémie sur leurs communautés.

Vendredi 2 octobre

16h53: Le Nevada autorise la poursuite des sports de la ligue récréative sans contact

Les Nevadans pourront à nouveau participer aux sports de la ligue récréative à partir de samedi, après des mois d’arrêt en raison du COVID-19.

Le gouverneur Steve Sisolak a annoncé vendredi que les équipes de jeunes et d’adultes seraient autorisées à se réunir à nouveau – mais la nouvelle politique vient avec quelques restrictions.

«Tous les sports ne seront pas autorisés en vertu de cette directive», a déclaré Sisolak. « Seuls les sports à contact minimal et sans contact seront autorisés. »

Le baseball, le football et la natation ont tous fait la différence, mais pas les sports de plein contact comme le football, la boxe et le basket-ball, qui constituent une plus grande menace pour la transmission.

Les ligues devront fournir des contrôles et des contrôles de température pour les athlètes et les spectateurs. Et une fois le match terminé, Sisolak a demandé à toutes les personnes présentes de partir immédiatement pour réduire le risque de nouvelles infections.

Sisolak a également lancé un appel aux non-joueurs pour qu’ils adoptent un comportement sûr lors d’événements sportifs.

«Les entraîneurs et les parents sont des modèles. Ce ne sont pas des spectateurs passifs », a-t-il déclaré. « S’ils portent des masques, cela encouragera tout le monde à porter leurs masques et je suis convaincu qu’ils le feront. »

La nouvelle politique ne s’applique pas aux sports de lycée ou d’université, qui ont leurs propres règles de sécurité COVID-19.

14h02: Les gens qui choisissent de dîner à l’extérieur dans des conditions enfumées continuent

Alors que certaines parties du nord de la Californie rouvrent leurs restaurants à l’intérieur, les repas en plein air sont toujours un moyen essentiel de remédier aux restrictions tout en sauvant une partie importante de l’économie locale. Cependant, alors que la saison des feux de forêt bat son plein, la mauvaise qualité de l’air dans la région a rendu les repas à l’extérieur une décision difficile.

Certains résidents ont constaté qu’ils continuaient à manger à l’extérieur, même avec un ciel cendré.

Melissa et Tyler Williams, propriétaires du Ten Ten Room et du Tank House BBQ and Bar, ont déclaré que les convives devraient choisir les restaurants en qui ils ont confiance et leur donner un peu de relâche.

«Je conseillerais aux gens de sortir… Je me sens en sécurité», a déclaré Tyler Williams. «Je me sens à l’aise ici et dans beaucoup d’autres endroits. Soyez juste patient et gentil. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qui était. « 

Par un mardi soir moins enfumé à Slim and Husky’s Pizza, un endroit nouvellement ouvert dans Oak Park de Sacramento, Sahara White a profité de son temps en plein air.

«Quand ils ont ouvert pour la première fois…» dit White. «Je pense que le fait de pouvoir retourner dîner dehors de n’importe quelle façon m’a beaucoup soulagé»

Alors que la pandémie a endommagé de nombreuses entreprises, certains restaurants sont descendus dans les rues et sur les trottoirs pour continuer à servir les clients et apporter un sentiment de normalité.

13h54: Les résidents de Stockton qui ont été touchés financièrement peuvent demander un nouveau programme d’aide financière

Les résidents de Stockton qui ont perdu de l’argent dans la pandémie en raison de la perte de travail, de la fermeture d’une entreprise ou du congé pour s’occuper d’un enfant peuvent demander un nouveau programme de soutien financier offert par la ville, même s’ils n’ont jamais été atteints du COVID-19.

La ville offre le programme de soutien essentiel par le biais de la loi CARES pour le soulagement du COVID-19. Les résidents peuvent postuler sur le site web de la ville s’ils ont subi des pertes et n’excèdent pas 100 du revenu médian de la région.

Connie Cochran de la ville de Stockton a déclaré que toute personne résidant depuis le 1er février était éligible.

«Si vous avez du mal à payer les besoins de base du ménage, il y a une aide dans ce programme, un millier de dollars pour chaque adulte éligible et il est limité à 2 mille dollars par ménage», a déclaré Cochoran.

Cochran dit que les personnes qui ont demandé un programme antérieur d’aide financière avec des paiements de loyer ou d’hypothèque sont également admissibles à ce programme.

13 h 27: Le ministère de la Santé publique de Californie publie un plan de capitalisation COVID-19

Les responsables de la santé californiens ont ajouté une exigence dans le plan de réouverture du COVID-19 de l’État selon lequel les grands comtés doivent s’attaquer aux inégalités dans les communautés telles que les travailleurs à faible revenu, noirs, latinos, insulaires du Pacifique et essentiels avant de pouvoir assouplir les restrictions.

L’organisation a constaté que ces groupes ont été touchés de manière disproportionnée par la pandémie, entraînant un taux d’infection plus élevé, davantage d’hospitalisations et de décès.

Le ministère a constaté qu’il y avait une différence significative dans les positivités des tests entre les quartiers plus et moins favorisés dans la plupart des comtés. Ces différences se chevauchent également avec la race et la possibilité d’être un employé essentiel.

Les comtés de plus de 106 000 habitants doivent suivre une mesure d’équité pour s’assurer que leurs quartiers les plus défavorisés ne sont pas à la traîne. Les comtés de moins de 106 000 habitants doivent soumettre un plan définissant leur population touchée de manière disproportionnée et montrer des plans pour investir au moins pour interrompre la transmission de la maladie dans ces populations.

Certains pays ont accueilli favorablement la nouvelle et ont déclaré qu’elle s’appuierait sur les efforts en cours. Les partisans d’une réouverture plus rapide ont critiqué la mesure.

Jeudi 1er octobre

14h03: Los Angeles, New York City déploie des plans ambitieux et coûteux pour tester les étudiants et le personnel pour le coronavirus

Les deux plus grands districts scolaires du pays déploient des plans coûteux et déterminés pour tester le personnel et les étudiants pour le COVID-19, selon l’Associated Press.

La ville de New York a lancé son programme pour commencer à tester 10% à 20% du personnel et des étudiants alors que le dernier groupe des plus d’un million d’étudiants du district revient à l’apprentissage en personne aujourd’hui.

Le district scolaire public de Los Angeles a dévoilé un programme de test similaire d’un coût de 150 millions de dollars. Ils utilisent ces tests pour déterminer si et quand il sera sans danger pour l’enseignement physique.

Les Centers for Disease Control and Prevention ont récemment déclaré que le COVID-19 était en augmentation chez les enfants d’âge scolaire aux États-Unis, car beaucoup retournaient en classe.

13h43: Les fabricants produisent un nombre record de doses de vaccin contre la grippe

Les responsables de la santé à travers le pays disent aux Américains de se faire vacciner contre la grippe ce mois-ci pour éviter la double épidémie de COVID-19 et de grippe, selon l’Associated Press.

L’Europe encourage également ses habitants à se faire vacciner également contre la grippe. Les fabricants ont produit un nombre record de doses, avec jusqu’à 198 millions de doses attendues aux États-Unis.

Tous les vaccins ne seront pas expédiés en même temps, et des rapports sporadiques font état de pharmacies et de cliniques temporairement en rupture de stock.

Les fabricants de vaccins affirment que les expéditions arrivent toujours. Le Center for Disease Control and Prevention a déclaré que si la demande peut être élevée pour le moment, ne soyez pas frustré si le bureau d’un médecin ou une pharmacie locale est en rupture de stock, et continuez à essayer.

9 h 55: Le comté de Yolo offre des vaccins gratuits contre la grippe aux résidents

Le comté de Yolo offre des vaccins gratuits contre la grippe du 6 au 27 octobre pour aider à «combattre la grippe» cet automne.

Lundi, le gouverneur Gavin Newsom a déclaré lors d’une conférence de presse sur le COVID-19 que les Californiens devraient se faire vacciner contre la grippe pour aider à «atténuer ce que certains ont appelé le twindemic», qui est une deuxième vague potentielle de transmissions de COVID-19 qui se produire simultanément.

Newsom a déclaré que cette possible twindemic serait «de mettre du stress, de faire pression sur notre système hospitalier en même temps, d’épuiser les ressources et d’avoir un impact sur la qualité des soins que vous méritez tous.

Les résidents du comté de Yolo intéressés à se faire vacciner contre la grippe peuvent soit se rendre à l’un des sept actuellement prévus endroits à travers le comté sans rendez-vous ou en programmer un en appelant le (530) 666-8552. Ils peuvent également visiter leur site Web du comté pour obtenir des informations à jour sur les lieux et les heures.

9 h 33: Les États-Unis et d’autres refusent de rejoindre la distribution internationale du vaccin COVID-19

Un projet international ambitieux visant à fournir un éventuel futur vaccin contre le coronavirus aux personnes les plus défavorisées du monde est confronté à une pénurie potentielle d’argent, d’avions cargo, de réfrigération et de vaccins, selon l’Associated Press.

Même les destinataires des vaccins deviennent sceptiques. L’un des obstacles les plus importants est que les pays riches ont bloqué la majeure partie de l’approvisionnement potentiel mondial en vaccins tout au long de 2021. Des pays comme les États-Unis et d’autres ont refusé de rejoindre le projet, appelé Covax.

Alicia Yamin, experte en santé mondiale de l’Université Harvard, a déclaré qu’elle craignait que la «fenêtre se ferme» pour que Covax soit retiré. Elle a également déclaré que les pays en développement «ne se feront probablement pas vacciner avant 2022 ou 2023».

Mercredi 30 septembre

13 h 35: Les aires de jeux extérieures de Californie peuvent rouvrir

Après des mois de fermeture, les terrains de jeux extérieurs à travers la Californie peuvent désormais rouvrir, selon KPBS.

De nombreux parents se sont sentis frustrés par l’ouverture de bars et de restaurants, mais les terrains de jeux extérieurs étaient toujours recouverts de ruban adhésif et fermés, a rapporté KPBS. Pour les familles qui souhaitent retourner sur le terrain de jeu, il y a quelques nouvelles règles:

  • Le temps de jeu est limité à 30 minutes par famille
  • Continuez à garder une distance de 6 pieds des autres familles et enfants
  • Les personnes de plus de 2 ans doivent porter des masques faciaux
  • Ne pas manger ni boire sur le terrain de jeu
  • Le lavage des mains avant et après la lecture est recommandé

Les juridictions individuelles prendront les décisions finales sur le moment de l’ouverture.

13h22: Les utilisateurs rassemblent les raisons des différences de gravité du COVID-19 entre les patients

Les scientifiques commencent à se démêler l’un des mystères les plus effrayants du COVID-19, selon l’Associated Press.

Les chercheurs se demandent pourquoi seules certaines personnes développent des symptômes légers ou inexistants une fois infectées, et d’autres meurent rapidement. Une équipe internationale de chercheurs a découvert que dans les cas graves de COVID-19, le corps devient voyou et attaque ses propres défenses immunitaires clés au lieu de cibler le virus.

Cette réaction arrive plus souvent aux hommes qu’aux femmes. Des recherches séparées suggèrent également que les enfants s’en sortent généralement mieux que les adultes grâce à leurs cellules immunitaires de «premier répondant» toujours robustes. À mesure que les gens vieillissent, ces cellules diminuent généralement, ce qui peut causer de graves maladies COVID-19 chez les personnes âgées.

10 h 06: Des milliers d’employés du parc à thème Disney font face à des licenciements

La Walt Disney Co. prévoit de licencier 28 000 travailleurs dans ses parcs à thème en Californie et en Floride. En raison des restrictions de pandémie, la société a du mal à limiter la fréquentation des parcs, selon Radio Nationale Publique.

Les deux tiers des mises à pied prévues sont des travailleurs à temps partiel, mais les employés vont des emplois salariés aux emplois horaires. Disney a fermé ses parcs au printemps dernier alors que la pandémie prenait de l’ampleur et commençait à se propager aux États-Unis.

Alors que les parcs de Floride ont rouvert pendant l’été, les parcs d’Anaheim, en Californie, n’ont pas encore rouvert en raison du plan de réouverture à plusieurs niveaux COVID-19 de la Californie.

9 h 55: Le grand public peut s’inscrire pour être des volontaires d’études sur le vaccin COVID-19

Plus de 3000 études internationales individuelles sont en cours sur le COVID-19. Les personnes intéressées à se porter volontaires pour prendre des médicaments ou des vaccins pour la science peuvent s’inscrire à Clinicaltrials.gov, selon l’Associated Press.

Actuellement, les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies graves et les femmes enceintes sont généralement exclues du bénévolat. De nombreuses études à mi-parcours nécessitent quelques centaines de personnes comme base de référence pour collecter davantage de données sur la sécurité. À partir de là, les études finales commencent et les scientifiques auront besoin de dizaines de milliers de volontaires qui reflètent une population diversifiée avant que les médicaments ou la vaccination puissent être approuvés.

Plusieurs études sur les médicaments sont en cours en Californie, notamment à Sacramento, Los Angeles, San Diego, Oakland et Fullerton.

Mardi 29 septembre

14 h 49: Les travailleurs des compagnies aériennes menacés de licenciements en raison de l’absence de programme d’aide en cas de pandémie

Selon l’Associated Press, environ 40000 travailleurs de l’industrie aérienne risquent des licenciements jeudi à moins que le Congrès ne propose un autre programme d’aide.

De nombreux employés s’inquiètent de la façon dont ils paieront les produits de base comme la nourriture, les hypothèques, l’assurance maladie ou le loyer. Le programme d’aide initial de 25 milliards de dollars accordé aux avions de ligne au début de la pandémie de coronavirus les a empêchés de licencier des travailleurs, mais cette clause expire jeudi.

Certains travailleurs des compagnies aériennes espèrent qu’un autre accord pourra encore être conclu. Alors que le Congrès envisage une autre série d’aides aux compagnies aériennes depuis des semaines, elle a été mêlée au débat sur un programme de secours national plus étendu.

13h54: Les cas de COVID-19 augmentent parmi les enfants à mesure que les écoles rouvrent à travers le pays

Après avoir fortement attaqué les adultes plus âgés au printemps, le coronavirus infecte un nombre croissant d’enfants et d’adolescents américains, selon l’Associated Press.

Les autorités affirment que cette tendance semble être motivée par la réouverture des écoles et la reprise des jeux, des sports et d’autres activités.

Un rapport de l’American Academy of Pediatrics publié mardi montre que les enfants de tous âges représentent désormais 10% de tous les cas aux États-Unis, contre 2% des cas en avril. Un autre nouveau rapport gouvernemental indique que les cas d’enfants d’âge scolaire ont commencé à augmenter en septembre.

13 h 41: Site de test pop-up à Elk Grove les 30 septembre et 1er octobre

La Garde nationale de Californie exploitera un site de test communautaire COVID-19 à la bibliothèque Valley-Hi à Elk Grove à partir de mercredi.

La clinique sera ouverte le 30 septembre et le 1er octobre, les tests commençant à 8 h.

Tous les tests seront effectués sur la base du premier arrivé, premier servi jusqu’à ce que la capacité quotidienne de 100 tests soit atteinte. Aucun rendez-vous n’est nécessaire et il n’y a pas de prérequis pour les tests, comme avoir des symptômes. Les personnes intéressées à se faire tester doivent être âgées de 18 ans ou plus, avoir une pièce d’identité valide et des coordonnées pour obtenir les résultats des tests.

Les résultats seront fournis aux résidents dans les 3 à 5 jours ouvrables suivant les tests. Le laboratoire de santé publique du comté de Sacramento effectuera tout le traitement des coronavirus.

De futurs sites pop-up sont prévus et les emplacements seront évalués chaque semaine. Les annonces de localisation seront affichées sur le Page de test du comté de Sacramento la veille du pop-up. Les résidents des communautés environnantes seront également informés via Next Door, les médias sociaux du comté de Sacramento et les partenaires communautaires.

9 h 29: La pandémie a promu un «  fonds de résilience  » pour les entreprises appartenant à des Noirs d’Oakland

La Chambre de commerce afro-américaine d’Oakland a levé 1 million de dollars pour créer un «fonds de résilience”Pour aider à soutenir les entreprises appartenant à des Noirs à rester à flot pendant la pandémie, selon l’Associated Press.

Il s’agit de l’un des nombreux fonds aux États-Unis, et c’est un clin d’œil à l’impact disproportionné du virus sur les familles afro-américaines et à la difficulté des entreprises noires à obtenir des prêts bancaires. Les subventions perpétuent la tradition d’entraide des Noirs en cas de besoin, déclare la PDG de la chambre, Cathy Adams.

D’autres organisateurs communautaires de Portland, dans l’Oregon, ont collecté plus de 1,7 million de dollars pour aider les résidents noirs à payer le loyer, l’épicerie et les factures.

9h14: La Californie montre des signes d’une nouvelle vague potentielle de cas de coronavirus

Le gouverneur Gavin Newsom a déclaré lundi que l’État montrait des signes d’une nouvelle hausse potentielle des cas de COVID-19, selon l’Associated Press.

Newsom a déclaré que cela pourrait entraîner une nouvelle fermeture d’entreprises et retarder davantage l’ouverture d’écoles. Alors que le nombre de cas positifs en Californie s’est amélioré au cours des dernières semaines, le gouverneur s’inquiète du «nombre de reproduction» ou du «nombre R» dans plusieurs zones très peuplées.

Lorsque le nombre de reproduction est supérieur à un, cela signifie que le virus se propage. Le «nombre R» est très proche de celui dans la région de la baie de San Francisco et dans certaines parties du sud de la Californie. Néanmoins, l’administration de Newsom prévoit de lever plus de restrictions virales dans certains pays mardi.

Lundi 28 septembre

17 h 39: Stockton a accordé une subvention de l’État de 4,3 millions de dollars pour loger des résidents sans-abri

La ville de Stockton et un certain nombre de partenaires ont obtenu une subvention de 4,3 millions de dollars de l’État pour fournir un logement aux personnes handicapées, aux problèmes de santé mentale et de santé et à celles qui sont parmi les plus difficiles à loger.

L’emplacement est un ancien motel de 39 unités. Project Homekey fournira une solution de logement permanente avec l’achat et la rénovation des studios du centre-ville sur North Wilson Way.

Le maire Michael Tubbs dit que tout cela fait partie du plan stratégique.

«Nous n’avons pas assez de places pour les personnes qui ne sont pas sans-abri et cette subvention par le biais du projet Homekey est un grand pas dans cette direction», a-t-il déclaré.

Le président de Continuum of Care, John Mendelson, déclare que d’autres projets comme celui-ci sont encore nécessaires.

«Développer au moins 200 unités supplémentaires de ce type de logement avec des soutiens permanents pour cette population d’ici 2025», dit-il.

15 h 15: Le nombre de cas de coronavirus du Nevada a augmenté avec 373 nouveaux patients positifs, trois décès supplémentaires

Les responsables de la santé de l’État du Nevada ont confirmé 373 nouveaux cas au cours du week-end, ainsi que trois décès supplémentaires, ce qui porte le total de l’État à 78 728 cas et 1585 décès connus depuis le début de la pandémie, selon l’Associated Press.

Un jour plus tôt samedi, le ministère de la Santé de l’État a signalé 602 nouveaux cas, le nombre le plus élevé depuis le 29 août, ainsi que neuf décès supplémentaires.

Sur les près de 79 000 cas du Nevada, la majorité se sont produits dans le comté de Clark.

Étant donné que des études suggèrent que les personnes peuvent être infectées de manière asymptomatique et que de nombreuses personnes n’ont pas encore été testées, le nombre total d’infections serait beaucoup plus élevé.

Les symptômes de coronavirus légers à modérés tels que la fièvre et la toux, disparaissent généralement en deux à trois semaines, mais chez les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé existants, le virus peut provoquer des maladies graves comme la pneumonie et la mort.

14 h 32: Le comté de Sacramento embauche des résidents de divers quartiers pour parler aux propriétaires d’entreprise des pratiques du COVID-19

Plus de 23 «navigateurs commerciaux» du comté de Sacramento sont envoyés dans des restaurants, des magasins et plus encore pour parler de distanciation, de masquage et de désinfection, Rapports de Sammy Caiola de CapRadio.

L’approche de voisinage à voisin est la première étape. Les agents de santé du comté et d’autres responsables peuvent se présenter si cela ne fonctionne pas.

«Et dans chaque cas, après avoir parlé avec eux et suivi, généralement avec une visite inopinée, ils suivent généralement les directives», a déclaré le Dr Peter Beilenson, responsable de la santé du comté. « Nous trouvons [that] l’éducation fait une grande différence. « 

Les membres de la communauté disent qu’il a fallu des mois d’appels téléphoniques et de prise de parole lors des réunions du conseil d’administration pour que le comté investisse dans ces quartiers diversifiés, laissant de nombreuses autres entreprises fermer leurs portes.

8 h 39: La prison de Folsom rapporte le premier décès lié au COVID-19

La prison d’État de Folsom a signalé son premier décès de détenu lié au COVID-19 alors que le virus se propage rapidement dans l’établissement.

Selon l’état données sur le COVID-19 dans les établissements correctionnels, la prison a signalé 537 nouveaux cas de COVID-19 au cours des 14 derniers jours, dont 491 détenus toujours en détention. le Sacramento Bee signalé pour la première fois la mort d’un détenu ce week-end.

Dans l’ensemble, au moins 1 245 détenus de la prison d’État de Folsom ont été testés positifs depuis le début de la pandémie, soit plus de la moitié des 2 403 personnes actuellement incarcérées à la prison.

Dimanche 27 septembre

10 h 25: Cal State Long Beach annonce la mise en quarantaine après un test positif de 5 étudiants

California State University, Long Beach a annoncé samedi placerait tous les étudiants qui vivent sur le campus en quarantaine après que cinq étudiants aient été testés positifs au COVID-19.

L’université arrête également l’enseignement en personne pendant deux semaines pour permettre la recherche des contacts et les tests des membres du personnel qui peuvent avoir été en contact avec les étudiants. Les installations seront également nettoyées et désinfectées.

Dans un communiqué, la présidente du CSULB, Jane Close Conoley, a déclaré que les responsables de l’université avaient découvert vendredi soir que certains étudiants s’étaient « rassemblés socialement hors du campus au début du mois ».

Collèges à travers le pays ont fait face à des épidémies de COVID-19 à mesure que les élèves retournent en classe. Cette semaine L’État de San Diego a signalé 20 nouveaux cas, portant son total à 933.

Samedi 26 septembre

14 h 33: Sacramento Bee quittant le siège du centre-ville

Le Sacramento Bee quitte son siège du centre-ville aux 21e et Q Streets.

Le papier fait l’annonce elle-même en ligne et dans l’édition imprimée de vendredi. Le bâtiment abrite les bureaux, la salle de rédaction et l’imprimerie de l’Abeille depuis mai 1952.

Le départ sera progressif au cours de l’année prochaine, l’impression étant sous-traitée à des fournisseurs du nord de la Californie. Au moins 200 employés de production perdront leur emploi lorsque cela se produira.

The Bee dit que la plupart de ses journalistes travaillent de chez eux en réponse à la pandémie de COVID-19 et que cela continuera. Lorsqu’il sera possible de le faire en toute sécurité, rapporte le journal, une nouvelle salle de rédaction dans un bâtiment physique plus petit et moins coûteux sera mise en service.

Vendredi 25 septembre

17 h 35: Les hospitalisations dues au virus en Californie pourraient augmenter le mois prochain

La Californie a commencé à voir des hausses précoces mais inquiétantes des données sur les coronavirus après une période de déclin.

Le secrétaire à la Santé de Californie, le Dr Mark Ghaly, a déclaré vendredi que les augmentations comprenaient le taux de cas, les visites aux urgences à l’hôpital pour COVID-19 et les nouvelles hospitalisations pour les cas confirmés ou suspects. Ghaly dit que les tendances semblent en grande partie attribuables aux vacances de la fête du Travail et pourraient conduire à une augmentation de 89% des hospitalisations le mois prochain.

Ghaly a noté que l’État se dirigeait vers un autre week-end chaud qui pourrait augmenter les rassemblements de personnes. Il a appelé à redoubler d’efforts pour empêcher la propagation.

17 h 14: La prison de Central Valley va fermer pour réduire le nombre de personnes incarcérées

L’année prochaine, la Californie fermera une prison de la vallée centrale détenant environ 1 500 détenus de sexe masculin.

La décision annoncée vendredi est la dernière étape du gouverneur Gavin Newsom pour réduire l’empreinte de l’incarcération de l’État, en partie en réponse au coronavirus et aux réductions budgétaires massives associées.

Les responsables affirment que la fermeture de l’établissement professionnel Deuel, âgé de 67 ans, à Tracy, permettra d’économiser environ 182 millions de dollars par an. A series of new laws and ballot measures over nearly a decade significantly shrunk what once was the nation’s largest state prison population.

Newsom also approved the earlier releases of more than 10,000 inmates in response to the pandemic.

3:34 p.m.: Some California parents are turning to private schools for in-person learning

Elementary schools across the state have been applying for waivers to resume in-person teaching, but a picture of disparity is emerging, according to CalMatters.

At least 25% of California’s K-6 private-schools, totaling more than 500 schools, have had their waivers approved, versus only 1.6% of public schools, totaling around 120 schools. Ventura County Public Health Officer Dr. Rovert Levin says, “If we’re educating kids in private schools and not educating kids in public schools, then what’s going to come out of that is an education and class difference, ultimately.”

Reopening private schools has fewer obstacles than reopening public schools. Often, private institutions may not have teachers unions, or only have to get a buy-in from a smaller subset of their local community. As different counties move at different speeds through the coronavirus risk tier system, this could set off an imbalance in education, as some districts remain distance-learning.

10:48 a.m.: California International Marathon canceled due to pandemic

The Sacramento Running Association announced today that they are canceling this year’s California International Marathon because of COVID-19.

Despite working on setting up health and safety protocols for the event, the association felt that the experience would have been too much of a departure from previous years.

« We know there has been an anxious strain on our registrants as we worked through our options, » organizers wrote in a statement.  » As one of the last events on the calendar, we felt like it was our responsibility to continue to ride the waves of change as a potential beacon of hope in what has been a volatile 2020. »

Registrants who signed up back in April received a voucher code in their emails today that would allow them to sign up for free for any of the three races planned for 2021-2023.

9:10 a.m.: California state health officials say severe flu season could overwhelm hospitals

With flu season arriving, California health officials are worried about a twin pandemic with COVID-19, according to the Associated Press. This year’s flu season could overwhelm hospitals that are also dealing with coronavirus patients.

California Secretary of Health and Human Services Dr. Mark Ghaly joined with the heads of the state’s hospitals and medical associations in urging people to get the flu shot now. Ghaly said that while the state has seen progress in the recent weeks with a drop in positive COVID-19 cases, officials expect an uptick as the economy slowly opens.

The openings make it critical for hospitals to keep bed space available. Officials said hospitals in the state are currently treating 3,500 confirmed and suspected COVID-19 patients, of which about 30% are in intensive care units.

Thursday, September 24

1:51 p.m.: California public health officials can now join state’s address protection program

California public health officials will now have the option to make their home addresses confidential. It’s part of an effort to protect these employees from hostile threats related to the COVID-19 pandemic.

The state’s “Safe At Home” program was previously reserved for sexual assault and domestic violence survivors, victims of stalking, human trafficking or elder abuse and reproductive health care workers. Gov. Gavin Newsom signed an order to allow health officials to access the program.

Kat Deburgh with the Health Officers Association of California says this is a necessary step.

“Health officers enter this field to protect people, and this new era of vitriol and partisanship have really changed things.”

She says 10 public health officials have resigned since the beginning of the pandemic. One of them was the health officer for Orange County, who stepped down following protests outside her home.

11:07 a.m.: CDC releases safety guidelines for Halloween, Día de los Muertos and Thanksgiving

Trick-or-treating isn’t recommended this Halloween, according to new guidelines released by the U.S.Centers for Disease Control and Prevention.

le CDC has recently released information on activity risk levels of fall holidays, including Halloween, Día de los Muertos, and Thanksgiving. Some suggestions for lower-risk activities for Halloween include:

  • Doing Halloween scavenger hunts where children look for Halloween-themed decorations outside and from a distance around their neighborhood

  • Having a scavenger hunt-style trick-or-treat search with household members inside your home or in your backyard

Moderate risk activities include preparing Halloween goodie bags and placing them at the edge of a driveway or yard for neighborhood children to take them.

One of the highest risk activities is participating in traditional trick-or-treating and attending crowded indoor costume parties. The CDC recommends avoiding those to help mitigate the spread of COVID-19.

The CDC also has a list of recommendations on how to safely celebrate religious holidays this fall like Yom Kippur, Navratri, and Diwali.

Wednesday, September 23

6:28 p.m.: After disagreement with supervisors, former Placer health officer takes position with Yolo County

Dr. Aimee Sisson, who resigned as  public health officer and public health director for Placer County this month, will start as the health officer for Yolo County on Oct. 26.

Yolo County announced Wednesday that the county board of supervisors had approved Sisson for the position. Yolo’s former health officer retired in June.

Sisson left her post in Placer County after the board of supervisors there terminated their local public health emergency around COVID-19. Supervisors cited economic concerns, and wrote in a statement that, “the circumstances that led to proclaiming the original emergency no longer exist.”

Yolo County’s emergency order is still in place.

“I am leaving Placer County because it became clear that I could no longer be effective in my role,” Sisson said in a prepared statement about the move. “An important role of the health officer is to serve as an adviser to the Board of Supervisors. When a Board of Supervisors no longer seeks the advice of its health officer in making public health decisions, that health officer is ineffective.”

Several public health officers have resigned or retired during the pandemic, with experts saying burnout and conflict with government officials are major factors.

In Yolo County, Sisson will serve only as public health officer — in Placer County she was also the public health director. She wrote in her statement that no longer wearing “two hats” will allow her to “focus on health officer duties.”

She says the demographics of Yolo County create unique challenges that she’s ready to face, such as the prevalence of older adults, the large number of farmworkers and the presence of a large university.

“The County has responded well to these challenges and I have no doubt that we will continue to do so together,” she said.

Public health officers will likely continue to face public pressure to reopen as counties move to less restrictive orders under the state’s new tiered system.

Tuesday, September 22

5:55 p.m.: California reopens nail salons as infections hit lowest rate

California nail salons Tuesday joined barbershops and hair salons in being able to operate indoors with modifications no matter what COVID-19 tier their county is in.

« Understanding the number of steps they can take to make a lower risk environment for both staff and customers with some new addition to that sector guidance and how to set up operations in a way that is lower risk, » state Health and Human Services Director Mark Ghaly said.

But Ghaly cautioned that California’s reopening must remain slow and stringent and residents cannot let their guard down as flu season arrives and cases rise in Europe and other parts of the U.S.

Frustrated business owners, including operators of Disneyland, are pushing for a broader and swifter reopening plan. The state has had more than 15,000 deaths and 780,000 confirmed cases, the most cases in the country.

10:40 a.m.: US Men’s soccer team cancels October games due to pandemic

The U.S. men’s soccer team’s October matches are canceled due to the coronavirus pandemic. The team will be limited to a maximum of three games in 2020, the fewest since 1987.

The U.S. Soccer Federation is attempting to schedule a pair of friendly matches instead for Europe in November. The team has only played one match this year against Costa Rica on February 1, in Carson, California. The score was 1-0, with the U.S. men’s team winning.

World Cup qualifying was rescheduled to start in June 2021, but CONCACAF said it will be postponed again.

10:25 a.m.: Nevada won’t revoke $8.9 million in COVID-19 relief from Douglas County

Nevada Gov. Steve Sisolak says he doesn’t plan to take back $8.9 million in coronavirus relief dollars that the state allocated to Douglas County, despite local officials previously agreeing to allow President Donald Trump to host a campaign rally earlier this month, according to the Associated Press.

Nevada provided those relief funds on the condition that the county enforces statewide directives, including limiting public gatherings to 50 people. Douglas County officials said they weighed First Amendment concerns with state directives before deciding to allow the rally, which jeopardized the funds.

Sisolak said he ultimately chose not to rescind the funds and not punish residents for their officials’ decisions.

Monday, September 21

9:19 a.m.: US Movie theaters continue to struggle during pandemic

Despite three quarters of the country’s movie theaters reopening, Americans aren’t interested in movie night, even with newly released films, according to the Associated Press.

Big studio releases like Warner Bros.’ “Tenet”, Disney’s “The New Mutants”, and Sony’s “The Broken Hearts Gallery” have all continued to limp along. Disney’s “Mulan” plunged 72% in its second weekend in China due to audiences mostly rejecting the live-action remake.

8:34 a.m.: California unemployment claims paused for two weeks

California will not be processing new unemployment claims for the next two weeks as the state works out a plan to tackle the backlog of nearly 600,000 claims and prevent fraud, according to the Associated Press.

The pause was announced on Saturday. Backlogged unemployment claims have not been processed for more than 21 days due to outdated technology converging with the state’s unprecedented wave of new claims. Statewide, more than 2 million people are out of work.

Sunday, September 20

Saturday, September 19

1:56 p.m.: Northern Nevada schools see COVID cases climbing

Northern Nevada schools reopened last month, with some students on campus and others online. Since then, COVID-19 cases have been climbing among students and staff.

So far, 27 students and 17 staff members in Washoe County School District have tested positive.

Superintendent Kristen McNeill says many of those cases are no longer active.

But district staff are working with public health officials to provide contact tracing in the schools where cases have appeared.

« We’re in contact with them on a daily basis, » McNeil said. « They have diverted resources to pediatric contact tracing and then we actually have employed two employee health nurses to help on the staff side. »

McNeill says it doesn’t appear community transmission is happening on campuses. About a third of district students are enrolled in full-time distance learning.

Friday, September 18

5:27 p.m.: Sacramento region unemployment improving but remains high

Unemployment in the Sacramento area is still high compared to last year at this time, before the pandemic.

Numbers out Friday show the jobless rate was 9.4 % in August, up about 5.5 percentage points from August of last year. But that 9.4% is down from July’s rate of 11.6%.

« We did see a decline in the number of unemployed from July to August, » said Cara Welch with the state Employment Development Department. « We are gaining some of the jobs back that were lost during the month of April when the unemployment rate drastically increased. So we are seeing a rebound of some of those jobs. »

Including sectors like government, which gained 7,000 jobs; professional and business services, which saw a month-over increase of 2,500 positions; and health and education services, which gained 1,200 jobs.

10:40 a.m.: Newsom signs law requiring employers to alert employees of possible COVID-19 exposure

Gov. Gavin Newsom signed a bill into law on Thursday that will require employers to alert their employees if they’ve been potentially exposed to COVID-19 while at work, according to The Sacramento Bee.

AB 685 requires employers to provide a written notice to employees and subcontractors instructing them to self-isolate after potential exposure from a co-worker that either tested positive for COVID-19 or has been instructed to self-isolate.

The notice must be delivered within one business day after finding out about a potential infection.

Thursday, September 17

4:59 p.m.: Sacramento County could look to ease Restrictions in mid-October, health officer says

Every county in California is in the process of trying to reopen as the threat of COVID-19 lingers. But the new state way of getting to a place of reopening is a four-tiered approach marked by colors.

Purple indicates the most risk and yellow the least. Each tier represents a level of how open businesses can be.

Sacramento County Public Health Officer Dr. Olivia Kasirye says the county could be leaving the purple tier around the middle of October. The county is reporting 9 cases per 100,000 residents each day, and must improve that to seven before the state will change its status.

“At the rate that we’ve been going, we feel that we can make that within the next couple of weeks. And our positivity rate is at 5.7%, » Kasirye said. « And so we have hit the mark to be able to move into tier two. »

About 16 counties are in the second tier, 10 in the third and only two counties have minimal risk: Alpine and Mono counties.

9:44 a.m.: Nevada Gov. Steve Sisolak asks White House about President Trump’s weekend rallies in the state

Nevada Gov. Steve Sisolak asked in a letter to Vice President Mike Pence why President Donald Trump’s campaign went against federal guidelines on public gatherings by holding two rallies in the state last weekend.

Previously Sisolak has used a moderate tone with the White House and its handling of the COVID-19 pandemic. This letter reflected a departure from that.

Sisolak also said Wednesday that state officials would review Nevada’s 50-person cap on public gatherings and 50% capacity limit on businesses, including casinos.

On Wednesday, the state reported 208 new confirmed coronavirus cases and 12 deaths, bringing the state’s total number of deaths up to 1,494.

9:36 a.m.: California’s coronavirus caseload is trending downwards

Gov. Gavin Newsom announced yesterday that California’s coronavirus caseload is down another 15% this week. The state’s test positivity rate is the lowest it’s been since May at 3.6%, while hospital and ICU rates are down 22%.

The governor warns that this good news doesn’t warrant a more relaxed attitude with mask-wearing or physical distancing, because the case numbers could go up again.

However, the state is continuing to allow some significant reopenings, including some in sports. Newsom said that Pac-12 football could start up again, with restrictions.

Wednesday, September 16

5:10 p.m.: California says college virus cases part of community spread

California officials say the state won’t consider removing college students’ virus cases from a county’s data because they are part of a community and can contribute to the spread of the illness.

The issue arose as San Diego County has seen more than 700 cases among college students and others that have helped drive up infections. The county’s chief administrative officer has said she would ask the state to exclude San Diego State University cases from its count, but Gov. Gavin Newsom says he’s not considering that.

While California has seen virus infections slow in recent weeks, San Diego County has recorded a recent increase, which could lead to additional restrictions.

3:38 p.m.: Pac-12 football plans remain in holding pattern

Any plans for the Pac-12 to join the Big Ten in returning to football are on hold due to health policies in two states within the conference.

The Big Ten changed course and said it will begin an eight-game football schedule on Oct. 23. The Pac-12 has also reconsidered starting its football season this fall, but does not have approval from state and local health officials in California and Oregon to start contact practices.

On Wednesday California Gov. Gavin Newsom said state regulations do not prevent college football from starting.

“There’s nothing in our guidelines that prevent these games from occurring,” Newsom said. « There’s nothing in the guidelines saying the Pac-12 cannot move forward.”

The Pac-12 has announced a partnership that would give the conference’s schools the capacity to perform daily, rapid COVID-19 tests on athletes.

10:02 a.m.: Federal government outlines free COVID-19 vaccine plans

The U.S. government is drafting a plan on how to make the future COVID-19 vaccines free to all Americans.

At the same time, top government health officials are being asked to answer on any political interference in government scientific information. The Associated Press reports that there may be an accompanying “playbook” for different localities and states.

Federal health agencies and the Defense Department have a rough timeline for the vaccine program to start gradually in January 2021 or later this year, if available. According to an AP poll conducted earlier this year, only about half of Americans said they would get a shot.

Tuesday, September 15

9:21 a.m.: California’s test positivity rate at its lowest since April

Over the past week, California’s COVID-19 test positivity rate was 3.5%, the lowest it’s been since data reporting started in March, according to the Los Angeles Times. August’s positivity rate was nearly twice as high.

Some health officials believe that the lower rate could be attributed to fewer people getting tested during the wildfires, and a possible yet-to-be-seen transmission surge after Labor Day weekend.

“We are, in fact, somewhat challenged about getting good data because we’ve had both extreme heat and we’ve had the fires that have created unhealthy air conditions,” said the Director of Los Angeles County’s Department of Public Health Barbara Ferrer. “What that’s led to, unfortunately, is a lot less testing.”

8:56 a.m.: Nevada health officials expect uptick in new coronavirus cases after presidential rally last weekend

After last weekend’s Nevada rally for President Donald Trump, health officials say they expect to see growth in their state’s coronavirus cases, according to the Associated Press.

Trump’s rallies in Minden and Henderson both violated the state’s 50-person cap on events. Thousands of mostly mask-less supporters attended both, with the Henderson rally being held indoors. This is the first rally Trump has held indoors since his one in Tulsa, Oklahoma in June. Health officials say that a surge of cases soon after was “likely contributed” by the rally.

As of Monday, Nevada had reported 73,814 cases of COVID-19 since the start of the pandemic, and 1,456 deaths.

Monday, September 14

3:40 p.m.: Sacramento County no longer counting inmates in Folsom COVID-19 case count

Starting this week, inmates at Folsom State Prison who test positive for COVID-19 will no longer be counted into the city of Folsom’s COVID-19 case count, according to Sacramento County Public Health.

Instead, inmates who have tested positive will be counted as cases in the unincorporated area of the county.

This change led to a drop in the number of cumulative cases reported in Folsom since the start of the pandemic on Monday, and an increase in the number of cumulative cases reported in the county’s unincorporated areas. Because of this change, Folsom went from having 727 cumulative cases reported as of September 11 to having 355 cumulative cases as of September 14.

Folsom State Prison reported an outbreak of COVID-19 in August, which was the largest outbreak in the state’s prison system at the time with 224 inmates actively infected.

9:21 a.m.: CDC study shows adults with COVID-19 were twice as likely to have dined out

Adults who tested positive for COVID-19 were about twice as likely to have dined at a restaurant within the two-week period before getting sick than those who tested negative, a new study from the CDC shows.

NPR reported that the study found that people who tested positive and those who tested negative had gone to shops, hair salons, in-home group gatherings, and the gym at around the same rate. However, those who tested positive reported having dined out at a restaurant in the two weeks before getting sick at a higher rate than those who tested negative.

The study doesn’t differentiate between outdoor or indoor dining.

“Masks cannot be effectively worn while eating and drinking, whereas shopping and numerous other indoor activities do not preclude mask use,” CDC researchers wrote.

Sunday, September 13

11:00 a.m.: California now has nearly 755,000 COVID-19 cases

Selon le California Department of Public Health, California has 754,923 confirmed cases to date.

On Saturday, there were 4,625 newly recorded confirmed cases.

There have been 14,329 COVID-19 deaths since the start of the pandemic.

Saturday, September 11

Friday, September 11

5 p.m.: Sacramento County passes 20,000 COVID-19 cases

Sacramento County has now recorded more than 20,000 confirmed COVID-19 cases since the start of the pandemic, including 350 deaths.

The county remains in the most-restrictive tier of the state’s new COVID-19 reopening plan. In the past week Sacramento has recorded 9.3 cases per 100,000 residents. It would need to improve to less than 7 for at least three weeks in order to move to a new tier.

While the majority of people who have died have been older than 80, residents in their 20’s are more likely to contract the virus. One out of every five people infected with the virus in Sacramento County have been between 20-29 years old.

Of cases where the race and ethnicity of the victim are known, 33% are hispanic or latino, compared to 23% for the county population as a whole.

9:01 a.m.: Newsom signs emergency bill to grant more workers COVID-19 sick leave

California Gov. Gavin Newsom has signed emergency legislation requiring paid sick time for more workers in the state exposed to COVID-19.

As an urgency measure, it goes into law immediately, according to the Sacramento Business Journal. Full-time workers in companies with 500 or more employees will be guaranteed two weeks of paid sick pay if they’re exposed.

The governor’s office says this bill fills in the gaps between a previously signed executive order and federal paid sick leave policy. Groups affected by this new law include employers with over 500 employees, food sector workers, and both public and private first responders and health care workers not previously covered by their employer under federal law.

The new bill also creates a pilot family leave medication program for small businesses and prohibits employees from pursuing civil action against a company until they complete mediation with the State Department of Fair Employment and Housing.

Thursday, September 10

7:49 a.m.: Case reporting issues, differing regulations could impact hopes for fall Pac-12 football season

The hope that a fall football season might happen for the Pac-12 may be premature, despite the conference’s recent announcement of their ability to rapidly test athletes, according to the Associated Press.

Due to a patchwork of local regulations, navigating the coronavirus has been uneven among the league’s athletic programs. There are also internal disagreements about whether student athletes’ test results should be made public.

Other football conferences are facing similar unanswered questions as the football season gets closer to resuming.

Wednesday, September 9

8:01 a.m.: Newsom calls out organizers of Sunday’s large religious rally

California Gov. Gavin Newsom is criticizing the organizers of a state-permitted religious rally at the Capitol building in downtown Sacramento this past Sunday.

A California Highway Patrol spokesperson said the event was permitted for up to 1,000 participants, but the agency estimates up to 3,000 people attended.

Video shows most attendees packed together and not wearing masks. Public health guidelines require mask wearing when social distancing is not possible — even outdoors.

“It does not help to have thousands and thousands of people not practicing physical distancing or social distancing, not wearing masks, in fact, quite the contrary,” Newsom said in a news conference Tuesday. “Quite literally, someone could lose their lives. And I know that’s not the intent of anyone who organizes these events, but it may be the outcome.”

Newsom says he is looking into the incident, and CHP says it will review its permitting guidelines.

Tuesday, September 8

5:30 p.m.: Placer, Amador counties allowed to ease restrictions

California Gov. Gavin Newsom has relaxed coronavirus restrictions in five more counties.

As of Tuesday, Amador, Orange, Placer, Santa Clara and Santa Cruz counties each moved to a less restrictive classification in the state’s new tiered system. The announcement means the state has now eased restrictions for more than 8 million people living in three of the state’s most populous counties — San Diego, Orange and Santa Clara.

Hospitalizations are down 24% over the past two weeks. But the Newsom administration is taking it slow by requiring counties to meet benchmarks for two consecutive weeks before they can be upgraded.

As of Tuesday, 33 of the state’s 58 counties are listed in the top tier of the state’s coronavirus tracking system.

7:54 a.m.: Mental health conditions on the rise during pandemic

As the pandemic enters its sixth month in the United States, mental health conditions are rising. A new bill on California Gov. Gavin Newsom’s desk would dramatically expand what insurance companies have to cover.

“It’s a problem that existed before COVID, and COVID has made it worse, by exacerbating depression, anxiety…” said Democratic Sen. Scott Wiener of San Francisco, who authored the bill. “We are seeing people who were in recovery from addiction who are now falling off the wagon relapsing.”

The state already requires health insurers to cover treatment for some mental health conditions, but critics say that many conditions are left out of coverage.

Insurance companies and business groups both oppose the expansion. The insurance companies claim that this bill would put too much extra strain on an already burdened healthcare system, especially in rural areas. Business groups, however, argue that the expansion would raise premiums for employers.

Monday, September 7

10:15 a.m.: Avoid large gatherings to prevent holiday COVID-19 spike, health officials advise

This Labor Day weekend, health officials across California are asking residents to avoid large gatherings, practice social distancing and hopefully avoid another holiday spike in COVID-19 cases like the state saw following Memorial Day and July Fourth.

“We are all tempted to get together with family and friends for cookouts and Labor Day celebrations, but caving into that temptation could turn deadly, especially for our parents, grandparents and friends who might be more susceptible to the virus,” Acting State Public Health Officer Dr. Erica Pan said.

Nevada officials, including Gov. Steve Sisolak, are also pleading with residents to avoid large gatherings over the holiday.

Sacramento County’s Department of Regional Parks released recommendations for preventing the spread of COVID-19 this weekend for anyone choosing to visit the region’s parks:

  • Maintaining at least six-foot social distancing from individuals who are not part of the same household or living unit

  • Frequently washing hands with soap and water for at least 20 seconds, or using hand sanitizer that is recognized by the CDC as effective in combating COVID-19

  • Covering coughs and sneezes with a tissue or fabric or, if not possible, into the sleeve or elbow (but not into hands)

  • Avoiding all social interactions outside the household when sick with a fever or cough.

Saturday, September 5

12:43 p.m.: California now has over 727,000 COVID-19 cases

Selon the California Department of Public Health, the state now has a total of  727,239  positive cases.

There were 4,956 newly recorded confirmed cases of COVID-19 on September 4.

There have been a total of 13,643 deaths in the state.

Friday, September 4

5:51 p.m.: Reno-Sparks residents get new COVID-19 resource

Officials in Reno-Sparks announced a new COVID-19 tracking tool that shows the risk of community spread on a daily basis with the hope that it will lower the risk of transmission by giving residents an easier to read summary of the pandemic.

le Truckee Meadows COVID Risk Meter weighs five different statistics: requests for COVID-19 tests, the rate of new infections, test positivity rate, hospitalizations and hospital capacity.

Jeremy Smith, director of the Truckee Meadows Regional Planning Agency, volunteered to create the risk meter by using his background in data analysis.

“What our model is trying to do is add it up,” he said. “Are all of these things up at the same time? And if they are then we should be thinking as a community about altering our behavior to bring them back down.”

The tool uses a color-coded system like the EPA’s AirNow website or Washoe County’s burn codes, which tell residents when they’re allowed to have wood fires.

Sparks City Councilman Kristopher Dahir said the meter will be a “tool of hope,” by making COVID-19 updates more digestible than the more complex data dashboards offered by the state and Washoe County.

“It gives us the ability to see what’s happening and not surprise us so much,” he said.

2:23 p.m.: Woodland Christian School approved for waiver to restart in-person instruction

Woodland Christian School in Yolo County has been granted a waiver to reopen in-person instruction for students. It’s the first elementary school in Yolo County to be approved for this waiver.

Schools in counties on the state’s COVID-19 watch list had to apply for a waiver from local public health authorities in order to do in-person learning. Yolo County had been on the watch list since July 8. The waiver is only applicable for grades TK-6.

The watchlist has since been replaced by the state’s new tier system, which places Yolo County in the most-restrictive tier.

Woodland Christian School has made multiple changes to prevent the spread of COVID-19, including hiring extra staff, creating protocol for responding to staff or students who get COVID-19, implementing necessary health and safety measures and developing outdoor instruction space, according to the county.

Yolo County has also received six other waiver applications that are currently being considered.

8:48 a.m.: U.S. unemployment rate drops considerably in August

The U.S. unemployment rate fell considerably in August from 10.2% to 8.4%, the Associated Press reports.

Despite this fall, hiring slowed down in August as employers added the fewest jobs since the pandemic began. According to the Labor Department, employers added 1.4 million jobs in August, down from 1.7 million in July. Only about half of the 22 million jobs lost during the pandemic have been recovered.

8:41 a.m.: Nevada Gov. Steve Sisolak urges state to stay safe over Labor Day weekend

With Labor Day this weekend, Nevada Gov. Steve Sisolak is pleading with residents to avoid large gatherings in celebration of the holiday.

During a Thursday afternoon news conference, the governor said that residents should forgo barbecues and parties with neighbors, friends, and people outside of their immediate family. Sisolak said these potential gatherings could drive the “single most expansive spread” of COVID-19.

Thursday, September 3

5:53 p.m.: Most new Butte County cases tied to younger people

Butte County is dealing with a large increase in COVID-19 cases.

The County’s public health department reports the biggest rise in numbers among people ages 18-to-24 living near the Chico State campus. Of the 557 positive cases from August 24-31, around 78% were 18-to-24 year olds.

While Butte County’s Public Health agency says it can’t confirm all the cases were college students, the increase coincides with the start of classes. Butte CountyPublic Health Director Dannette York said the county will remain in the state’s most restrictive coronavirus category unless everyone is taking precautions.

“If college-age individuals do not join the fight and follow those mitigation efforts, or non-pharmaceutical interventions, of social distancing and wearing face coverings, then our cases will continue to climb and we will stay in this most restrictive tier,” York said.

Meanwhile, Chico State has revised reopening plans to move to fully online courses for the rest of the fall semester. It also required most students living in campus housing to move out of their dorm rooms and apartments.

4:18 p.m.: Oakland A’s pitcher Daniel Mengden tests positive for COVID-19

Athletics right-hander Daniel Mengden has tested positive for the coronavirus.

He is asymptomatic but is quarantined at home in Houston, where he received the result. The A’s had a three-game series at Seattle postponed as well as last Sunday’s scheduled series finale at Houston, where the A’s learned of the single positive test.

Oakland general manager David Forst says Mengden was placed on the 10-day injured list. The A’s have added new left-hander Mike Minor to the 40-man roster. He was acquired in a trade with the Texas Rangers.

3:05 p.m.: Nevada church continues court battle over pandemic restrictions

The Calvary Chapel Dayton Valley church in rural Nevada is again trying to persuade the 9th U.S. Circuit of Appeals that the state’s 50-person cap on religious gatherings is unconstitutional, the Associated Press reports.

The church filed new briefs with the court Wednesday after the U.S. Supreme Court refused to suspend the restrictions in a 5-4 decision in July. They argue that parishioners’ religious freedoms are being violated, and that the cap on religious gatherings while allowing Nevada’s casinos to operate at 50% capacity puts profits ahead of the First Amendment.

9:01 a.m.: EDD investigating possible widespread unemployment fraud

California lawmakers are looking into possible fraud at the Employment Development Department, according to the Los Angeles Times. Some Californians have been concerned about fraud after receiving letters from the EDD addressed to strangers.

The letters are addressed to unrelated people and often come with debit cards loaded with cash. California residents aren’t the only ones receiving letters from EDD; some former residents in states like Florida and Connecticut have also been receiving letters for claims they didn’t file.

The EDD declined to comment on the number of fraudulent cases being investigated. These concerns come as Californians across the state have been left without crucial joblessness benefits after frustrating experiences with the EDD.

8:35 a.m.: San Diego State University cancels in-person classes

San Diego State University has halted in-person classes after county health officials found 64 confirmed or probable cases of COVID-19 among students at the university, according to the Associated Press. The case count includes students living both on and off-campus.

Over 200 courses, including some lab classes, have been suspended for a month and will move to a virtual format. On-campus housing will remain open.

California State University, Chico also moved classes online this week.

Wednesday, September 2

5:23 p.m.: More than 300 Sacramento County residents have died of COVID-19

As of Sept. 2, at least 304 Sacramento County residents have died of complications from COVID-19 since the pandemic began earlier this year.

More than half of these people, 176, were residents of the city of Sacramento. There have been 18,413 confirmed cases of COVID-19 in Sacramento County.

For more information on the numbers of confirmed cases and deaths in every California county, see our COVID-19 tracker.

4:49 p.m.: Pelosi takes heat over visit to San Francisco hair salon

House Speaker Nancy Pelosi is getting heat over a solo hair salon visit in San Francisco at a time when California businesses are limited by concern over coronavirus. But she says she was complying with the rules as presented to her by the salon.

Footage aired by Fox News Channel shows Pelosi, her mask around her neck rather than on her face, walking through the establishment. A stylist follows her wearing a mask.

The salon owner said she rents chairs to stylists, and one let her know that Pelosi wanted a wash and a blow dry. Outdoor haircuts are allowed, but indoor salons have not reopened.

1:58 p.m.: State shifting focus on project to house unhoused residents during pandemic

Since April, California has provided temporary housing for 22,000 people in a program created to get the state’s unhoused population in rooms amid the pandemic. But the focus needs to shift, Gov. Gavin Newsom said in a press conference Wednesday.

“That was an emergency response,” Newsom said. “Now we need a permanent response, and I’ve long believed that homelessness is solved by permanent, supportive housing.”

Newsom says “Roomkey” is now merging into “Homekey,” a partnership with state and local governments to spend $600 million to buy hotels, motels and apartment buildings statewide by the end of this calendar year.

Cities, counties, local housing agencies and tribal authorities have until September 29 to apply for the funding. Only $50 million of the “Homekey” money comes from the state’s General Fund.  The extra $550 million comes from federal coronavirus relief funds which must be spent by the end of the year.

Watch Gov. Newsom’s full press conference here.

11:12 a.m.: Monterey Bay Aquarium faces financial challenges due to COVID-19 closure

After five months of being closed to the public, the Monterey Bay Aquarium is facing a projected loss of $45 million this year, according to Yahoo News.

Furloughs and layoffs have affected 220 of their 580 employees. Since the nonprofit has over 500 employees, the aquarium did not qualify for the Paycheck Protection Program, a forgivable coronavirus loan through the federal government.

The aquarium has had to scale back their conservation work, like reducing plastic pollution and climate change, due to its scaled back budget.

A grand reopening was planned for July 9, but it was cancelled a few days before because Monterey County had just been placed on the state’s COVID-19 watchlist.

9:56 a.m.: August was California’s deadliest month for COVID-19

August was the deadliest month for COVID-19 in California, according to the Los Angeles Times.

There have now been more than 700,000 confirmed cases of COVID-19 in the state, the highest number of total cases for any state in the U.S. California also reported 3,745 deaths connected to COVID-19 in August, an increase of 18% over July.

Despite this, adjusted for population, California’s case count is smaller than 20 other states, including Florida, Louisiana, Mississippi, and other Southern states, according to federal data.

While deaths have been increasing, hospitalizations peaked in late July, hitting 3,940 this week. Gov. Gavin Newsom recently launched a new tiered plan to open up the California economy. Hair salons and barbershops are allowed to open again for indoor services, as are malls and other retail at 25% capacity.

8:33 a.m.: Yolo County offers free COVID-19 testing to residents Wednesday evening

Yolo County residents can get a free COVID-19 test at Madison Town Hall in Madison on Wednesday, Sept. 2 from 4-7 p.m.

The free testing site is for Yolo County residents only, and people must show a document with their name and address — such as mail, a bill or a driver’s license — to be served.

The site is first come, first served and all ages are welcome. Registration is recommended, not required, to get tested, but registering does not guarantee a test or a time slot.

Tuesday, September 1

11:37 a.m.: El Dorado County could move to lower coronavirus tier this month

El Dorado County could move from the state’s “substantial” coronavirus risk category to the lower “moderate” one in the week of Sept. 21.

To move down, the county needs to stay below four new cases per day on average and keep a test positivity rate below 5% over the next 14 days, according to El Dorado County Public Health.

In assigning El Dorado County to the substantial tier, the second-most serious in the new system, the state used the county’s data from the week of August 5-11. Counties have to remain in their assigned tier for three weeks before moving to a less restrictive one. Then, the county can move as long as the number of cases and the test positivity rate meet the less restrictive tier’s requirement in the two most recent weeks.

“El Dorado County’s numbers in the two criteria the State is currently using to determine reopening have been trending relatively lower over the last two weeks,” El Dorado County Public Health Officer Dr. Nancy Williams said in a news release. “The best and easiest way to help ensure we move to the Orange tier in the week of September 21st is for residents and visitors to continue to follow the State’s mandates for face coverings, avoid gatherings with and remain at least six feet from others outside your household and wash your hands.”

9:41 a.m.: Nevada Gov. Steve Sisolak extends eviction moratorium

Nevada Gov. Steve Sisolak has announced plans to extend the state’s eviction moratorium another 45 days.

This move will provide relief to an estimated 250,000 renters facing the prospect of losing their housing due to the economic fallout from the coronavirus pandemic.

Sisolak made the decision yesterday, one day before the previous moratorium was set to expire. Fears of a widespread eviction crisis in the state have been compounded by delays in state assistance and programs, like unemployment insurance.

Nevada’s moratorium is now set to expire Oct. 16.

8:41 a.m.: Lawmakers pass, Newsom signs eviction relief bill

California Gov. Gavin Newsom has signed AB 3088, a bill extending a halt to evictions for unpaid rent due to the COVID-19 pandemic.

Lawmakers passed the bill Monday. The state’s eviction moratorium was set to expire Sept. 2 if lawmakers didn’t take action.

AB 3088 pauses evictions through January 31 as a result of unpaid rent during the first six months of the pandemic. Renters would have to fill out documents certifying that they were impacted by COVID-19 to be eligible for protections, and would also have to pay at least 25% of their rent starting in September.

For more updates on Monday night’s end of the California legislative session, head ici.

Monday, August 31

3:56 p.m.: New Sacramento County health order allows for more outdoor activities

Following a new ‘tier system’ announced by Gov. Gavin Newsom last week, Sacramento County health officials have put out an order detailing what activities are allowed indoors and outdoors.

Despite Newsom’s announcement, businesses allowed to operate under the new system couldn’t reopen until the county formally allowed it with this new order. Under the new guidelines, which replace the last order published July 14, the following businesses are permitted to operate outdoors:

These businesses are allowed to open for indoor operations:

  • Critical infrastructure
  • Hair salons and barbershops
  • All retail (25% maximum capacity)
  • Shopping centers (Malls, destination centers, swap meets, excluding food courts and common areas) maximum 25% capacity
  • Professional sports (without live audiences)

These businesses are allowed to open for outdoor operations:

  • Personal care services (nail salons, body waxing, estheticians)
  • Museums, zoos, aquariums
  • Places of worship
  • Movie theaters
  • Gyms and fitness centers
  • Restaurants
  • Wineries
  • Family Entertainment Centers (e.g. bowling alleys, miniature golf, batting cages and arcades)
  • Cardrooms, satellite wagering
  • Bars, pubs, brewpubs and breweries may operate outdoors, only if they offer sit-down, outdoor meals

The new state reopening strategy organizes counties by tiers, which are determined by the number of new positive cases per week and the positivity rate. With a daily case count of 12 per 100,000 and a positivity rate of 8.1%, Sacramento County is listed at the highest risk level tier in the state. This means that the virus is widespread in the community.

These guidelines do not change the county’s August 28 order to keep schools closed. Schools can reopen for in-person school when they’ve been in Tier 2 for two weeks. A county must remain in its current tier for 21 days, and then meet criteria for the next tier for two weeks, before moving to a less restrictive tier.

2:48 p.m.: CSU Chico cancels classes after 30 COVID-19 cases

California State University, Chico canceled the limited number of in-person classes it was offering. They will be virtual-only for the duration of the fall semester after nearly 30 people tested positive for the coronavirus days after the fall semester started.

University President Gayle Hutchinson says students also need to vacate campus housing by the weekend. Hutchinson says she is asking students to leave campus housing because nearly all on-campus residences have at least one positive case and there are concerns the numbers will increase.


Follow us for more stories like this


CapRadio provides a trusted source of news because of you. As a nonprofit organization, donations from people like you sustain the journalism that allows us to discover stories that are important to our audience. If you believe in what we do and support our mission, please donate today.

Donate Today

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *