Angela Bassett est une actrice nominée aux Oscars et aux Emmy Awards, connue pour ses rôles dans «  What’s Love Got to Do With It  », «  Waiting to Exhale  », «  Malcolm X  » et «  Black Panther  ».

Qui est Angela Bassett?

Angela Bassett a fréquenté la Yale School of Drama et a joué dans le biopic de Tina Turner Qu’est ce que l’amour a à voir avec ça, pour lequel l’actrice a reçu une nomination aux Oscars et un Golden Globe Award. D’autres films ont inclus En attendant d’expirer, Comment Stella a retrouvé son groove, Jours étranges, Supernova et M. 3000. Elle a épousé l’acteur Courtney B.Vance en 1997.

Jeunesse et carrière

Née dans le quartier Harlem de New York le 16 août 1958, Angela Evelyn Bassett est connue pour ses nombreux rôles dramatiques au cinéma, à la télévision et sur scène. Bassett a été élevée avec sa sœur, D’nette, à Saint-Pétersbourg, en Floride, par sa mère célibataire, Betty, une travailleuse sociale. Lors d’un voyage au lycée, elle est devenue inspirée pour agir après avoir vu une production du Kennedy Center de l’histoire classique Des souris et des hommes, avec James Earl Jones.

‘Malcolm X’, ‘Qu’est-ce que l’amour a à voir avec’ ‘,’ ‘L’histoire de Rosa Parks’ ‘

Malgré son succès précoce sur scène, Bassett a dû travailler dur pour briser les rôles stéréotypés habituellement attribués aux femmes afro-américaines à l’écran. Son premier rôle faisait un peu partie du favori culte, F / X (1986). En 1991, elle a joué un rôle clé dans le film antigang de John Singleton, Boyz ‘N the Hood. Un an plus tard, elle décroche le rôle de Katherine Jackson, mère du groupe de chant Jackson Five, dans Les Jacksons: un rêve américain (1992). Bassett a continué d’assumer des rôles féminins forts en incarnant Betty Shabazz, la veuve de Malcolm X, dans Spike Lee’s Malcolm X (1992), avec Denzel Washington dans le rôle titre.

Vie privée

Bassett est marié à l’acteur Courtney B. Vance. Ils se sont mariés le 12 octobre 1997. Le couple a accueilli des jumeaux en 2006. Son Slater et sa fille Bronwyn ont été livrés par une mère porteuse.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *