Les gendarmes sont intervenus, samedi 3 avril à Fuveau, dans les Bouches-du-Rhône, pour mettre fin à une soirée clandestine dans des hangars désaffectés. L’alerte avait été donnée par des riverains curieux du nombre de voitures inhabituel dans ce quartier.

Il était près de 19h à Fuveau, ce samedi quand les voisins ont commencé à appeler la gendarmerie pour signaler un nombre de voitures conséquent et inhabituel.

« À l’arrivée de la patrouille, un volume de 150 fêtards était estimé sur les lieux, enfermés dans un hangar désaffecté« , indique la communication de la gendarmerie des Bouche-du-Rhône.

Dans un premier temps, des patrouilles se sont installées pour interdire l’accès au site aux autres véhicules qui continuaient d’arriver.

« À cette occasion, une quinzaine de personnes a été verbalisée pour le non-respect du couvre-feu« , précisent les gendarmes.

Dans un second temps, les gendarmes ont coupé l’électricité du site. Les fêtards avaient mis en place des branchements illégaux.

Dans un tweet, la préfète de police des Bouches-du-Rhône a précisé que Fuveau n’était pas le seul endroit où les forces de l’ordre sont intervenues ce samedi soir pour faire respecter le couvre-feu dans le département.

« La coupure effective a eu lieu vers 00h30 et a engendré la fin de la soirée. Les fêtards ont passé la nuit dans leurs véhicules ou dans tentes de fortune installées sur un champ à l’extérieur« , selon la gendarmerie.

Les forces de l’ordre sont restées en place jusque tard dans a matinée du dimanche pour éviter « toute entrée dans la propriété privée ».

« Plusieurs dizaines d’infractions ont été relevées », indique la communication de la gendarmerie.

ifeddal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *